Transport collectif: une réussite collective.

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Transport collectif: une réussite collective.
De gauche à droite: Yvon Deshaies, maire de Louiseville. Valérie Bellerose, directrice générale de la Corporation du transport collectif, Marie-Pierre Leblanc, attachée politique de Simon Allaire, et Jean-Yves St-Arnaud, préfet de la MRC de Maskinongé, participent à l'inaugauration des nouveaux bureaux du CTC, à Louiseville. (Photo : l'Écho - Daniel Birru)

LOUISEVILLE. L’équipe de la Corporation de Transports collectifs (CTC) de la MRC de Maskinongé est fière de présenter les résultats de la dernière année lors de son assemblée générale annuelle. Les membres, les partenaires et les administrateurs sont heureux d’y avoir assisté en présentiel dans les nouveaux locaux du transport collectif maintenant situés au 264 avenue St-Laurent à Louiseville.

Ce fut l’occasion de tenir une journée portes ouvertes pour la population et de convier les partenaires à un 5 à 7 pour souligner tout le travail accompli durant la dernière année. Il s’agissait d’une journée de célébration de la mobilité durable dans la MRC de Maskinongé où les accomplissements de la dernière année se sont joints aux perspectives de développements futurs dans un contexte postpandémique.

Établis dans leurs nouveaux bureaux depuis décembre dernier, le CTC tenait à assurer une visibilité auprès de la population en organisant un tel événement. « L’inauguration nous permettait ainsi de venir faire un trait-d’union avec ce que le transport collectif a accompli jusqu’à maintenant, durant l’année 2021, et ce qui s’en vient en 2022. Le 5 à 7 aujourd’hui est pour souligner vraiment tous les efforts mis par l’ensemble des partenaires autour du transport collectif, » explique Valérie Bellerose, directrice générale de la Corporation de Transports collectifs de la MRC de Maskinongé.

Une réussite collective 

En 2021, 50 496 déplacements ont été effectués, représentant une augmentation de 1 734 déplacements par rapport à l’année précédente. « Depuis les deux dernières années, les usagers, les transporteurs et les partenaires font preuve d’une résilience extraordinaire et ont eu un comportement exemplaire pour l’application des consignes sanitaires. Au-delà de la pandémie, nous avons travaillé à ramener le transport collectif au coeur des habitudes de la population, en plus de la mise en œuvre de nombreux projets de développement dont certains seront annoncés au cours des prochains mois, » a annoncé Mme Bellerose.

Avec 10 562 déplacements sur le réseau Express, ce dernier représente maintenant près de 21% des déplacements effectués par la CTCM s’intégrant parfaitement à l’offre de transport générale en complémentarité aux 19 349 déplacements effectués en taxis collectifs et aux 17 246 déplacements effectués en transport collectif par autobus. 

Le Circuit de ville de Louiseville continue de faire partie des habitudes avec 1 188 déplacements effectués en 2021, soit une augmentation de 61% par rapport à l’année précédente. Il roule tous les jeudis, vendredis et samedis en effectuant sept boucles de 28 arrêts.

Grosse année à venir

Parmi les grandes réalisations qui sont à l’ordre du jour pour 2022, Mme Bellerose tient à prioriser le projet de collaboration avec des organismes de la ville de Shawinigan pour y assurer une liaison avec le nord du territoire. Des annonces par rapport à cette initiative, incluant les détails, devraient sortir au courant des prochains mois. D’autres parts, des avancées technologiques devraient être implantées plusieurs des autobus desservant la région, notamment des GPS, dans le but d’offrir une expérience optimale aux clients.

« On sera également reconnus par Google : une personne qui sera à Saint-Alexis-des-Monts pourra demander un itinéraire dans Google Maps, en choisissant l’option Transports en communs. On améliore constamment la mobilité pour répondre aux besoins de la population, » explique Valérie Bellerose.

Jean-Yves St-Arnaud, maire de Saint-Sévère et préfet de la MRC de Maskinongé, également présent lors de l’événement, soutient que cette offre auprès de la population survient à un très bon moment, en cette période de sortie de crise pandémique et à l’aube de la saison estivale. « C’est un travail de concertation. C’est formidable, ce que cette équipe de travail fait : on n’est pas tout à fait sortis de deux ans de pandémie, et pendant deux ans, ces gens-là se sont donnés cœur et âme pour réussir à transporter nos gens vers des cliniques de vaccination, par exemple. On a également une panoplie de partenaire qui sont formidables, et c’est comme ça qu’on réussit à avancer. » explique-t-il.

Comme l’explique Mme Bellerose, l’adaptation des différents événements a vraiment été la clé du succès de la Corporation pour s’assurer de bien répondre aux besoins de la population, même à travers les moments plus difficiles, et c’est pourquoi elle a confiance de pouvoir continuer à assurer sa survie pour les années à venir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires