Thomas Mulcair en visite

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
Thomas Mulcair en visite
Francine Raynault

Thomas Mulcair, chef du NPD, s’est arrêté dans le comté de Berthier-Maskinongé le vendredi 8 août, le temps d’une rencontre avec les producteurs agricoles du coin. En compagnie des députées Ruth Ellen Brosseau (Berthier-Maskinongé) et Francine Raynault (Joliette), il leur a présenté les idées de son parti en matière d’agriculture.

L’événement se déroulait dans le charmant cadre du Vignoble Saint-Gabriel, où une trentaine de personnes se sont réunies autour d’une bonne sangria bien fraîche, et surtout élaborée à partir d’un vin produit selon les normes de l’agriculture biologique. Une pratique agricole que le NPD entend favoriser, selon le document distribué aux participants.

Celui-ci présentait la nouvelle «Stratégie alimentaire canadienne», récemment mise au point par le parti de Thomas Mulcair en vue de la prochaine élection fédérale. Orientée de manière à favoriser «l’accès à des aliments sains à des prix abordables» la vision néodémocrate fait de l’agriculture une priorité nationale.

La prospérité des entreprises agricoles, la promotion des aliments canadiens par un étiquetage approprié incluant l’identification obligatoire des OGM, tout comme des solutions pour améliorer la sécurité alimentaire et la diminution du gaspillage, la «Stratégie alimentaire» du NPD aborde de manière générale plusieurs aspects de la question agroalimentaire.

Soutenir la recherche, développer des stratégies adaptées face aux changements climatiques, développer un cadre pour l’assurance-emploi qui soutienne les travailleurs saisonniers: la plateforme électorale du NPD s’oriente sans surprise en opposition à celle du gouvernement conservateur.

Parmi les préoccupations émises par les producteurs agricoles venus rencontrer les élus néodémocrates, figuraient le transfert des entreprises agricoles, la main-d’oeuvre étrangère, les compensations espérées suite au nouvel accord de libre-échange avec l’Europe. À toutes ces questions, Thomas Mulcair et Ruth Ellen Brosseau ont répondu qu’ils comprenaient les préoccupations du milieu agricole, qu’ils en prenaient bonne note et continueraient à poser des questions en chambre malgré l’attitude fermée du gouvernement Harper devant laquelle ils promettent de ne pas baisser les bras, et surtout que l’agriculture sera une priorité pour le prochain gouvernement qu’ils formeront avec le NPD.

On trouve le document pdf présentant la stratégie alimentaire du NPD à l’adresse web suivante: http://xfer.ndp.ca/2014/food-strategy/StrategieAlimentaire-FR-PRINT.pdf

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires