Subvention de 194 200 $ pour Chemise Empire de Louiseville

Par superadmin
Subvention  de 194 200 $  pour Chemise Empire de Louiseville
Sur la photo

Mme Francine Gaudet, députée de Maskinongé et adjointe parlementaire de la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Mme Michelle Courchesne, a annoncé, le vendredi 9 février, une contribution financière de 194 247 $ destinée à l’entreprise Chemise empire de Louiseville. @RL’aide consentie par Emploi-Québec appuie le plan de formation de près de 350 000 $ mené par cet établissement manufacturier fondé en 1894, et qui se spécialise dans la confection de chemises de tous genres pour hommes et femmes, mais plus particulièrement dans le créneau des uniformes.

Compétences

« L’aide accordée par notre gouvernement permettra de développer les compétences de la main d’œuvre qui utilise de nouveaux équipements de production que l’on retrouve chez Chemise Empire », de laisser savoir Mme Gaudet.

Enregistrant une croissance extraordinaire, cette entreprise a récemment créé 40 postes de travail et emploie137 personnes. « Voilà une contribution significative qui permettra à notre région de développer une main-d’œuvre qualifiée et de poursuivre la consolidation de son économie», a poursuivi la députée de Maskinongé.

Suite à l’acquisition des actifs et du carnet de commandes d’un important concurrent canadien, les dirigeants de Chemise Empire ont effectué une importante réorganisation touchant la production, la recherche et développement, les finances ainsi que la gestion des ressources humaines. Ce projet d’une valeur de plus de 750 000 $ vise à réaliser d’autres types de production sur mesure tant dans le secteur de l’uniforme que dans la confection spécialisée de chemises ou encore à commande restreinte avec de courts délais de livraison.

Emploi Québec

« Pour réussir ce virage, les représentants d’Emploi-Québec du Centre local d’emploi de Louiseville sont intervenus notamment en matière de formation de la main-d’œuvre et de coaching de gestion », a précisé Mme Francine Gaudet.

D’une part, ces interventions ont permis la réalisation d’activités de formation visant à développer les compétences de 85 employées de production. D’autre part, le soutien en coaching de gestion a permis d’embaucher un consultant externe pour réorganiser la ligne de production en optimisant le rendement du personnel. De plus, Emploi-Québec accorde des subventions salariales d’insertion à l’emploi pour 20 nouvelles couturières.

Pour le président de Chemise Empire, M. René Saint-Amand, le recours à des équipements de production à la fine pointe de la technologie et la formation du personnel constituent les deux atouts majeurs de l’entreprise pour augmenter la productivité et faire face à la compétition. « Nous pouvons compter sur des employées mobilisées, dévouées et capables de s’adapter rapidement aux nouveaux procédés de production. Combinée à la réorganisation des processus de production et aux investissements en équipements, la contribution de nos employés nous permet de nous positionner avantageusement sur les marchés. Nous produisons actuellement 300 000 chemises par année. Notre objectif est d’augmenter notre production de 25 % l’an prochain », de préciser M. Saint-Amant.

L’intervention des représentants d’Emploi-Québec a donc permis de soutenir la gestion des ressources humaines et la démarche de formation au sein de cette entreprise qui étudie présentement la possibilité d’agrandir ses installations. « Aujourd’hui, nous poursuivons nos actions afin que la Mauricie se positionne favorablement dans un secteur d’activité où il faut être performant pour gagner la manche contre la concurrence », a conclu la députée Gaudet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires