Soutien psychosocial: le travail de repérage se poursuit

Soutien psychosocial: le travail de repérage se poursuit
Kim Rémillard, travailleuse sociale au CIUSSS MCQ, Yvon Deshaies, maire de Louiseville, Martine Fraser, travailleuse de rang et Mélanie Beaulieu, travailleuse sociale au CIUSSS MCQ. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

COVID-19. Malgré la grande résilience et la capacité d’adaptation des citoyens de la région depuis le début de la pandémie, cette situation inhabituelle peut avoir des conséquences significatives sur la santé physique et mentale ainsi que sur le bien-être émotionnel d’une bonne proportion de la population. Le simple fait de s’arrêter, d’évacuer et d’en parler à quelqu’un, avant que tout s’embrouille, peut aider.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec  (CIUSSS MCQ) a déployé, il y a près d’un an, un peu moins d’une dizaine d’équipes mobiles composées de deux intervenants psychosociaux sur l’ensemble de son territoire. Bien identifiées avec un dossard blanc, ces ressources visitent les parcs, les lieux publics et les commerces pour aller à la rencontre des gens afin de faire du repérage et des interventions psychosociales. L’objectif premier de ces intervenants est d’écouter, de répondre aux questions des gens et de les orienter vers les services appropriés, selon leurs besoins.

Dans la MRC de Maskinongé, la présence sur le terrain des travailleuses sociales Kim Rémillard et Mélanie Beaulieu est prolongée jusqu’au 31 mars prochain. «C’est une excellente nouvelle! C’est un très bon service. Les gens se confient beaucoup. Ce n’est pas toujours facile d’aller chercher de l’aide. En ayant ces intervenantes qui font du repérage sur le terrain, ça permet de cibler des personnes qui vivent des moments plus difficiles et de leur venir en aide. On a besoin d’elles», déclare Yvon Deshaies, maire de Louiseville.

Depuis septembre 2020, les intervenantes affiliées au Centre de services Comtois du CIUSSS MCQ ont rencontré plus de 5100 personnes. Elles ont réalisé plus de 450 interventions directes et plus de 270 références.

Les travailleuses sociales sont présentes de jour, de soir et même les fins de semaine, en fonction des activités et des lieux fréquentés par la population. Elles assurent également une partie du suivi de la clientèle cible à l’intérieur des services psychosociaux généraux pour différentes problématiques.

Rappelons que le contexte actuel, l’isolement, la perte d’emploi et de revenus, la limitation des contacts sociaux, les tensions familiales et conjugales et la détérioration cognitive et psychologique liée à l’isolement sont des facteurs de risque pour la dégradation du bien-être émotionnel des gens.

Collaboration avec l’ACFA

Le CIUSSS MCQ travaille également avec Martine Fraser, travailleuse de rang en Mauricie pour l’organisme Au cœur des familles agricoles. Cette dernière collabore avec l’équipe de repérage, dans le cadre d’un projet-pilote. Elle offre du soutien, de l’écoute et de l’accompagnement aux producteurs agricoles ainsi qu’aux membres de leurs familles. Plusieurs problématiques peuvent être abordées, dont le stress, la surcharge de travail, les conflits, les remises en question professionnelles, etc.

En plus de faire connaître son rôle auprès des différents acteurs du milieu, Mme Fraser peut désormais faire elle-même les demandes de service au CIUSSS MCQ de façon à maintenir le lien de confiance et pour faciliter l’accès aux services du réseau de la santé et des services sociaux. Pour joindre Martine Fraser: par téléphone 450-768-6995 ou par courriel acfa@acfareseaux.qc.ca.

Quoi faire pour obtenir du soutien?

En tout temps, il est possible d’obtenir de l’aide psychosociale. Des rencontres peuvent être organisées par téléphone, dans un lieu public, à un point de service du CIUSSS MCQ ou même à domicile.  Vous pouvez joindre Kim Rémillard et Mélanie Beaulieu, intervenantes sociales au 819-228-2731 poste 3401. Veuillez laisser un message et vous serez recontacté dans un délai de 24 heures. Ce service est gratuit et confidentiel. Si votre situation nécessite une intervention immédiate, il est aussi possible de communiquer avec lnfo-Social 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 en composant le 811 option 2 ou de vous présenter (sans rendez-vous) au CLSC situé au 41 boulevard Comtois à Louiseville, du lundi au vendredi entre 8h et 16h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires