Sainte-Ursule met à jour son plan d’urgence

Photo de Pier-Olivier Gagnon
Par Pier-Olivier Gagnon
Sainte-Ursule met à jour son plan d’urgence

SÉCURITÉ. Pour améliorer son efficacité et sa rapidité d’intervention lors d’une situation d’urgence, un sinistre ou une catastrophe naturelle, la Municipalité de Sainte-Ursule a décidé de revoir son Plan de mesures d’urgence.

Les autorités municipales locales ont eu recours à ce guide qu’à deux reprises lors des dernières années, et ce, pour une courte durée. Dans les deux cas, le verglas avait entraîné des pannes électriques touchant des centaines de citoyens. Pendant cette période, le centre communautaire avait été ouvert pour accueillir les gens qui souhaitaient s’y réfugier en attendant le retour à la normale.

Or, avec l’entrée en vigueur dans un peu moins d’un an, soit le 9 novembre 2019, du Règlement sur les procédures d’alerte et de mobilisation et les moyens de secours minimaux pour protéger la sécurité des personnes et des biens en cas de sinistre, la Municipalité de Sainte-Ursule a complété l’outil d’autodiagnostic fourni par le ministère de la Sécurité publique en mai 2018 et juge nécessaire d’améliorer son état de préparation aux sinistres.

Nous avons déjà à Sainte-Ursule un Plan de mesures d’urgence et il a déjà été appliqué dans le passé pendant un peu moins de 48 heures la première fois, il y a deux ans, et pendant moins de 12 heures en novembre dernier. Ça avait bien été. Par contre, cette nouvelle démarche consiste à mettre à jour les coordonnées, les services et les informations contenues dans le document. On souhaite aussi simplifier le plan pour faciliter son application», explique Réjean Carle, maire de Sainte-Ursule.

Pour réaliser ces travaux, le conseil municipal souhaite se prévaloir du Volet 1 du programme d’aide financière offert par l’Agence municipale 9- 1-1 du Québec qui permet de soutenir les actions de préparation aux sinistres, dont prioritairement les mesures afin de respecter cette nouvelle réglementation. Si elle respecte les conditions d’obtention de cette subvention, Sainte-Ursule pourrait toucher un montant de 4 500 $ sur un projet estimé à 6 005 $. Sa participation financière s’élèverait à 1 505 $. «On a à cœur la sécurité de nos citoyens. On doit être prêt et à jour advenant qu’une situation nécessite à nouveau le déclenchement des mesures d’urgence», confie M. Carle.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des