Saint-Sévère forcée de déménager son hôtel de ville

Saint-Sévère forcée de déménager son hôtel de ville
Jean-Yves St-Arnaud, maire de Saint-Sévère. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

DÉMÉNAGEMENT. À Saint-Sévère, le bâtiment municipal qui abrite l’hôtel de ville, la bibliothèque et des salles multifonctionnelles est fermé pour une durée indéterminée.

Des fissures ont été découvertes sur les murs intérieurs du bâtiment, qui était autrefois la caisse populaire, tout juste avant la tenue d’une séance publique du conseil municipal, le 11 mars dernier.  «À l’époque, la caisse avait été construite en deux étapes, soit la partie avant en premier et la partie arrière ensuite. Sur les murs, on voit les traces de cet agrandissement. Les fissures sont là. On en voit aussi quelques-unes sur la brique à l’extérieur. Maintenant, on ne sait pas quelle partie bouge ou travaille. De jour en jour, on a vu apparaître de nouvelles fissures. Heureusement, ça ne semble pas affecter la structure. C’est la première fois qu’on constate ça», explique Jean-Yves St-Arnaud, maire de Saint-Sévère, en précisant que la nouvelle section inaugurée en novembre dernier n’est pas touchée.

La Municipalité de Saint-Sévère n’a pris aucune chance devant cette situation. Elle a tenu sa séance publique dans la bibliothèque. Le lendemain, elle a décidé d’évacuer de façon préventive et de fermer l’hôtel de ville pour une période indéterminée, le temps de trouver la cause de ces fissures et d’évaluer les travaux à faire, si nécessaire. Les activités de la bibliothèque sont également suspendues jusqu’à nouvel ordre.

«Nous avons communiqué avec des ingénieurs pour qu’ils viennent étudier la situation. On sait que ce n’est pas le poids de la neige sur le toit qui est en cause, car il a été déneigé souvent cet hiver. On pense que ce serait plus le sol qui serait en cause. On a un sol argileux. On espère que c’est juste une question de drainage», mentionne M. St-Arnaud.

Ces ingénieurs effectuent des analyses du sol deux fois par semaine afin de suivre l’évolution de la situation en cette période de dégel. Saint-Sévère s’attend à recevoir le rapport final des expertises au début du mois de juin.

Pour une petite municipalité comme Saint-Sévère, cet imprévu peut avoir un impact financier sur le budget de la municipalité. «On appréhende beaucoup les travaux et les coûts engendrés par cette situation. On va évaluer au fur et à mesure», confie le maire.

Hôtel de ville temporaire

L’édifice municipal déménagera dans une résidence privée du 70, rue Principale à Saint-Sévère et sera accessible à partir du 1er mai. «C’est un citoyen qui a accepté de nous accommoder. C’est un peu l’avantage d’un petit milieu. Tout le monde s’aide!», indique fièrement Jean-Yves St-Arnaud.

Ce dernier rapporte que les employés de la municipalité sont fonctionnels malgré la fermeture de l’hôtel de ville. «C’est certain que ça complique un peu plus la gestion municipale. Nos employés travaillent de la maison en attendant. Cette situation retarde certaines choses, mais l’essentiel est fait», souligne-t-il.

La Municipalité de Saint-Sévère prévoit tenir ses prochaines séances publiques du conseil municipal dans le chalet Dumontier. La bibliothèque pourrait aussi éventuellement être transférée à cet endroit ou à la sacristie de l’église.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des