Ruth Ellen Brosseau présente pour les gens de Berthier-Maskinongé

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Ruth Ellen Brosseau présente pour les gens de Berthier-Maskinongé
Ruth Ellen Brosseau, candidate du NPD dans Berthier-Maskinongé. (Photo : Photo courtoisie)

POLITIQUE. La députée sortante et candidate du NPD pour Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, profite de la dernière semaine de campagne pour réaffirmer ses principaux engagements.

Mme Brosseau promet de se battre pour un accès à Internet haute vitesse et à une connexion cellulaire de qualité, ainsi que pour un régime d’assurance-emploi qui répond aux besoins des travailleurs. De plus, elle compte continuer d’être la voix des agriculteurs de la région à Ottawa.

«En 2011, les gens de Berthier-Maskinongé m’ont accueilli comme l’une des leurs. Quatre ans plus tard, ils m’ont témoigné leur satisfaction à l’égard de mon travail en me réélisant, a déclaré Mme Brosseau. Depuis maintenant deux mandats, je défends avec fierté et acharnement les priorités des gens d’ici. C’est avec beaucoup d’humilité que je demande aux électeurs de me renouveler leur confiance.»

Ruth Ellen Brosseau a été élue pour la première fois en 2011 dans la foulée de la vague orange. Reconnue pour la qualité de son travail, sa présence sur le terrain et la proximité qu’elle entretient avec les gens de la circonscription, Mme Brosseau a été réélue avec une forte majorité lors de l’élection fédérale d’octobre 2015. Elle a occupé plusieurs rôles au sein du caucus du NPD, dont celui de porte-parole en Agriculture et en agroalimentaire, de whip et de leader parlementaire. Lors du dernier mandat, le comté a pu bénéficier de plus de 65 millions de dollars d’investissements de la part du gouvernement fédéral.

«L’accès à Internet haute vitesse et à un réseau cellulaire fiable est désormais une nécessité. Pourtant, aux quatre coins de la circonscription, la connexion est défaillante ou simplement absente, observe Mme Brosseau. Le gouvernement doit investir dans les infrastructures dès maintenant pour combler le fossé numérique. Le gouvernement fédéral doit cesser de traiter les gens des régions comme des citoyens de second rang.»

Ruth Ellen Brosseau s’engage à se battre pour :
• Mettre en place un seuil d’admissibilité́ universel de 360 heures pour s’assurer qu’un plus
grand nombre de gens aient accès aux prestations.
• S’assurer de la réciprocité des normes avec nos partenaires commerciaux pour que nos
producteurs agricoles compétitionnent à armes égales avec les produits qui entrent au
Canada.
• Protéger et améliorer la Sécurité de la vieillesse (SV), augmenter le Supplément de
revenu garanti (SRG) et renforcer le Régime de pensions du Canada.
• Faciliter la transmission de l’entreprise familiale aux prochaines générations, grâce à une
nouvelle mesure législative qui mettra fin au traitement fiscal inéquitable des transferts
familiaux de petites entreprises.

«L’agriculture représente l’épine dorsale de notre économie. Les récents accords commerciaux négociés par les libéraux et les conservateurs minent la prospérité des fermes de chez nous. Les brèches faites dans le système de gestion de l’offre sont inacceptables. Les producteurs affectés doivent recevoir des compensations pleines et entières.»

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des