Réouverture de La Gabelle en septembre

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Réouverture de La Gabelle en septembre
Le lien interrives La Gabelle est fermé depuis juillet 2018. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

Le lien interrives La Gabelle rouvrira en septembre. Après plusieurs mois d’attente, les automobilistes pourront de nouveau circuler sur l’infrastructure reliant les municipalités de Notre-Dame-du-Mont-Carmel et Saint-Étienne-des-Grès.  

Les travaux visant à rendre le lien plus sécuritaire ont été amorcés ce lundi 3 août. «Ça devrait durer quatre semaines si tout se passe bien, indique le maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Luc Dostaler. Il pourrait y avoir un délai supplémentaire de deux semaines si la glissière de sécurité qui sera installée entre les deux voies est livrée en retard en raison de la COVID. Autrement, on s’attend à ce que ce soit prêt pour le début du mois de septembre.»

C’est l’entreprise Maskimo qui est en charge des travaux. Ceux-ci sont estimés à environ 250 000 $. La facture est assumée à parts égales entre Hydro-Québec, qui est propriétaire du lien, et les deux municipalités concernées.

Rappelons que le lien interrives La Gabelle est temporairement fermé depuis qu’un véhicule a happé un employé d’Hydro-Québec, le 11 juillet 2018. Quelques jours plus tard, un comité de travail avait été mis sur pied afin de trouver une série de mesures à mettre en place afin d’augmenter la sécurité de ce lien emprunté par plus de 1 000 véhicules par jour. Ce comité regroupait les municipalités de Saint-Étienne-des-Grès et de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, la Sûreté du Québec, Hydro-Québec ainsi que le ministère des Transports.

L’annonce d’une subvention du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR), en février dernier, a permis de confirmer la réouverture de La Gabelle. D’ailleurs, la contribution financière du gouvernement est assortie d’une entente garantissant l’ouverture du lien interrives La Gabelle pour une période de dix ans, à moins que des travaux soient nécessaires ou qu’une situation exceptionnelle exige sa fermeture.

 

Avec la collaboration de Pier-Olivier Gagnon.

 

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des