Rentrée 2020: les nouvelles mesures en bref

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
Rentrée 2020: les nouvelles mesures en bref

Préscolaire et primaire

– L’ensemble des matières sera enseigné, y compris les programmes du domaine des arts ainsi que l’éducation physique et à la santé.

– Aucune distanciation physique ne sera requise entre les élèves faisant partie d’un même groupe-classe stable, tous niveaux confondus.

– Une distance de 1 mètre devra être maintenue entre les élèves des différentes classes qui circulent dans les aires communes, incluant les corridors.

– Le port du couvre-visage ne sera pas obligatoire, mais il sera permis pour les élèves de l’éducation préscolaire jusqu’à la 4e année inclusivement, incluant dans le transport scolaire.

– Pour les élèves de 5e et 6e année, le port du couvre-visage sera requis dans les aires communes, en présence d’autres groupes-classes et dans le transport scolaire.

Secondaire

– Pour les élèves de 1re, 2e et 3e secondaire, les horaires des cours et des projets particuliers seront réaménagés en fonction du principe des groupes-classes stables. Aucune distanciation physique ne sera requise entre les élèves faisant partie d’un même groupe-classe.

– L’ensemble des matières sera enseigné, y compris les programmes du domaine des arts ainsi que l’éducation physique et à la santé. Les enseignants se déplaceront selon les matières à enseigner, alors que les élèves resteront toujours dans le même local.

– Pour les élèves de 4e et 5e secondaire, si le réaménagement de l’horaire des cours est impossible pour respecter le principe des groupes-classes stables, les organisations scolaires pourront favoriser une formule en alternance avec des apprentissages en ligne et des travaux à faire à la maison.

– Dans les écoles secondaires, le port du couvre-visage sera obligatoire pour les élèves lors des déplacements hors des salles de classe, lorsqu’ils se trouveront dans les aires communes et en présence d’élèves n’appartenant pas à leur groupe-classe. Le couvre-visage sera également requis pour ces élèves dans le transport scolaire ou le transport public.

Cégep de Trois-Rivières

– L’enseignement pour la session d’automne se déroulera dans un contexte hybride, à distance et en présentiel lorsque la compétence à atteindre le nécessite.

– L’accueil des nouveaux étudiants s’est déroulé sur trois journées (18, 19 et 20 août 2020).

– Trois journées préparatoires ont été prévues à l’horaire. Des ateliers et des outils d’aide pour la rentrée ont été offerts en présence et à distance. Parmi les ateliers offerts, on note la mise à niveau pour certaines matières ainsi que la façon d’utiliser les différentes plateformes d’enseignement à distance.

Collège Laflèche

– Un minimum de 30 % des cours de chaque programme se donnera en présentiel.

– La température de chaque personne désirant entrer dans l’établissement sera prise.

– Il n’y aura que deux entrées : une à l’avant et une à l’arrière du bâtiment.

– Des agents circuleront dans les aires communes et les corridors pour s’assurer que les mesures sanitaires sont respectées.

Université du Québec à Trois-Rivières

-Environ 25% à 30% des activités académiques auront lieu en présentiel durant la session d’automne. Le reste des formations sera offert à distance.

– Toute personne qui se présente à l’un des campus ou des centres universitaires de l’UQTR a l’obligation de porter un masque (couvre-visage) dans les espaces publics.

-Un formulaire d’autoévaluation des symptômes doit être rempli avant de se présenter à l’université.

-Il y aura une activité d’accueil des étudiants le 27 août sous une formule hybride virtuelle/présentielle. Les étudiants pourront récupérer leur cadeau de bienvenue dans le pavillon de la Vie étudiante entre 13h et 16h et découvrir des kiosques d’associations étudiantes. Une vidéo présentant le campus extérieur et les différentes ressources essentielles à la vie étudiante sera aussi diffusée sur la page Facebook de l’UQTR.

Autobus scolaires

Pour ce qui est du transport dans les autobus scolaires, les nouvelles directives du ministère ont été émises plus tôt ce mois-ci.

«De notre côté, nous collaborons avec une dizaine de compagnies d’autobus différentes, en plus de quelques contrats individuels, explique Luc Galvani, directeur général du Centre de services scolaire Chemin-du-Roy. Nous avons reçu les directives de la Santé publique et de la CNESST et il y aura de l’adaptation à faire.»

D’abord, il y aura du désinfectant pour les mains à bord des autobus et le port du masque sera obligatoire pour les élèves de 5e et 6e année. Pour tous les autres élèves, le port du masque est fortement recommandé. Les compagnies de transport seront en mesure d’offrir des masques si l’étudiant oublie son masque à la maison.

Toujours selon les nouvelles consignes à suivre, les autobus scolaires n’auront droit qu’à 48 étudiants (deux par siège) plutôt que 72 par le passé.

«Si le conducteur n’a pas de protection derrière lui et parallèle à lui, on parle de 44 élèves puisque les deux premières banquettes ne pourront être utilisées. De notre côté, ça nous amène à revoir notre politique de transport. On sait déjà que certains étudiants avaient droit à deux adresses, mais cette année, ce sera une seule. On est conscient qu’on ne pourra desservir autant de personnes qu’auparavant», ajoute M. Galvani.

«À la reprise des cours au printemps, on avait fait un appel à tous puisque nous étions limités à 24 élèves par autobus. C’est ce que nous devrons faire à nouveau, à savoir que nous devrons demander la collaboration des parents afin de véhiculer leurs enfants, même si ce n’est pas une situation souhaitable. On ne pourrait pas demander aux compagnies d’investir des millions dans l’achat d’autobus supplémentaires. Ce ne serait ni éthique ni écologique, surtout si la situation se règle d’ici un an», conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires