Relais pour la vie 2016: objectif de 23 équipes

Par superadmin
Relais pour la vie 2016: objectif de 23 équipes
Photo TC Media - Pier-Olivier Gagnon

CANCER. Le samedi 28 mai prochain, Louiseville accueillera le huitième Relais pour la vie de la MRC de Maskinongé à la Place Canadel. Cet évènement familial se tiendra sous la présidence d’honneur de Marc H. Plante, député de Maskinongé.

Cette année, en plus d’inviter la population à y participer, le comité organisateur lance l’invitation aux entreprises de la région afin de former leur équipe corporative.

Le Relais pour la vie est d’une importance capitale chaque année, selon Julie Gadbois. L’an dernier, le Relais pour la vie de la MRC de Maskinongé avait permis d’amasser 62 700$.

«C’est un des plus grands évènements en terme de collecte de fonds à travers le pays. Il aide tous les cancers et l’objectif est de faire grimper le taux de survie global du cancer de 63% à 80%», souligne l’agente de développement à la Société canadienne du cancer en Mauricie et organisatrice de l’évènement.

Les organisateurs consacrent de nombreux efforts pour faire de cet évènement un succès, mais la participation des gens demeure l’élément le plus important. «Oui, il y a un essoufflement chaque année, c’est certain. Nous avons des équipes qui sont là depuis le tout début. Par contre, c’est de là l’importance d’aller recruter d’autres équipes. Plus on est de gens plus on a du plaisir lors de cette soirée/nuit. On ne peut pas passer à côté de cette belle activité familiale», ajoute-t-elle.

En 2016, l’objectif est d’obtenir un minimum de 23 équipes et 75 survivants pour le Tour des survivants. René Branchaud sera le survivant d’honneur pour la présente édition.

Quant au président d’honneur, ce dernier est touché de se voir confier le mandat.

«C’est avec grand plaisir que j’ai accepté la présidence d’honneur. Mon père est un grand survivant et c’est une cause que je chéris particulièrement. J’aime les défis et je me joins aux organisateurs pour faire la promotion et atteindre l’objectif fixé de 23 équipes. Ce sont des bénévoles exceptionnels qui travaillent pour cet évènement qui ne dure qu’une journée. C’est un honneur pour moi de me joindre au Relais pour la vie», avoue Marc H. Plante, député de Maskinongé. Ce dernier a d’ailleurs annoncé en conférence de presse qu’il contribuait financièrement à l’évènement en donnant 1000$ provenant de son enveloppe discrétionnaire.

Rappelons que le Relais pour la vie est une marche de nuit qui dure 12 heures. Il a comme but de célébrer la vie malgré le cancer, rendre hommage aux personnes touchées par la maladie et lutter pour sauver encore plus de vies.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires