Qualité de la langue française: deux journalistes se distinguent

Qualité de la langue française: deux journalistes se distinguent
Au centre, nous retrouvons les deux journalistes récipiendaires, Catherine Gaudreault et Pier-Olivier Gagnon. Ils sont entourés de Marie-Andrée Denis, responsable de la remise des prix du comité de protection et de valorisation de la langue française de la SSJB de la Mauricie, ainsi que Sandra Dessureault, présidente de la SSJB de la Mauricie. (Photo : L'Hebdo - Sandra Lacroix)

DISTINCTION. La SSJB de la Mauricie a remis les prix Michelle-Roy et L’oreille enchantée, portant sur la qualité de la langue française dans les médias, à deux journalistes de la région: Pier-Olivier Gagnon et Catherine Gaudreault.

L’événement s’est déroulé ce jeudi 2 septembre à la librairie Poirier de Trois-Rivières.

Le comité de protection et de valorisation de la langue française de la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie souligne que ces prix ont pour objectif d’honorer deux journalistes de la région qui se sont démarqués par l’excellente qualité de la langue française dont ils font usage quotidiennement dans leurs communications avec leurs lecteurs ou leurs auditeurs.

Ainsi, Pier-Olivier Gagnon, journaliste à l’Echo de Maskinongé, a reçu le prix Michelle-Roy soulignant la qualité du français dans les médias écrits, tandis que Catherine Gaudreault, journaliste au 106,9 FM, a reçu le prix L’oreille enchantée portant sur la qualité du français dans les médias parlés.

« Mme Gaudreault ne cède pas à la paresse, au raccourci facile, au franglais réducteur. Et pourtant, son propos demeure vif et percutant. On ne s’ennuie jamais avec elle. On sent qu’elle respecte sa langue autant que son public », soulignent les membres du comité de protection et de valorisation de la langue française de la SSJB.

« Quant à M. Gagnon, il est reconnu pour son professionnalisme. Il se distingue par la clarté de sa langue, sa rigueur, son intransigeance », ajoutent les membres du comité.

Ces prix étaient assortis d’une bourse de 500$.

Le prix Michelle-Roy

Il faut savoir que le prix Michelle-Roy a été instauré en 2009 à l’occasion du 75e anniversaire d’incorporation de la SSJB de la Mauricie. Il souligne la qualité du français dans les médias écrits. Au départ, il portait le nom de prix du 75e de la SSJB de la Mauricie. Dès l’année suivante, il prit le nom de prix Michelle-Roy, en hommage à une journaliste qui a œuvré longtemps en Mauricie. En 2014, le prix L’oreille enchantée a été ajouté au concours afin de couvrir les médias radiophoniques et télévisuels.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires