Premier Envol, un pionnier

Par superadmin
Premier Envol, un pionnier
Également

C’est dans le cadre de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle que l’Association du Québec pour l’intégration sociale (AQIS) soulignait l’élaboration prochaine de nouveaux milieux de vie pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. Premier Envol, situé à Louiseville, a été mentionnée en tant que pionnier du domaine dans la région.

940 personnes de plus de 15 ans vivent avec une déficience intellectuelle dans la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Ces personnes rêvent d’un toit bien à elles. Partout au Québec, des parents, dont les enfants ont connu l’intégration, et des organismes qui interviennent auprès d’eux ont entrepris de créer des milieux de vie alternatifs et sécuritaires.

Il y a près de quatre ans, Premier Envol ouvrait ses portes à Louiseville. Le projet résidentiel accueille huit personnes présentant une déficience intellectuelle et dispose d’une équipe de huit personnes attitrées à la garde des locataires.

«Premier Envol compte six intervenants et deux gardiens de nuit. Notre mission est de permettre à nos locataires de s’impliquer et se développer afin d’acquérir une autonomie résidentielle et de faire leurs preuves», affirme Karine Gauthier, coordonnatrice à Premier Envol.

Les personnes qui habitent les lieux disposent chacune de leur propre appartement. Trois locataires ont quitté leur appartement depuis la fondation de l’organisme pour se louer un logement.

D’autres projets pour la région

En 2010, l’Association du Québec pour l’intégration sociale (AQIS) dressait le portrait de 12 projets réalisés ou en cours de réalisation dans sept régions du Québec. De nombreux autres projets sont en élaboration.

Le second projet du genre dans la région, le Milieu de vie supervisé de l’Association des parents d’enfants handicapés est pour sa part situé à Trois-Rivières. Un troisième projet devrait voir le jour sous peu à Shawinigan.

Chacun de ces milieux de vie devrait, à terme, fournir un toit à environ une dizaine de personnes. Ces milieux de vie alternatifs s’inscrivent à la thématique de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle, Je te découvre… tu me ressembles ! . (J.M.B.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires