Plus de dix ans à développer le centre-ville

Par superadmin
Plus de dix ans à développer le centre-ville

Jean-Guy Otis

 

LOUISEVILLE. Les membres du Comité de revitalisation commerciale de Louiseville (CRCL) sont du même avis que le maire Yvon Deshaies. Le centre-ville de Louiseville a évolué et pour le mieux, selon eux.

«Les efforts furent nombreux et les gens sont fiers de travailler ensemble dans le même but commun, soit l’amélioration du centre-ville. On travaille avec des gens compétents et qui ont à cœur le milieu. Il ne faut pas lâcher.», reconnait Jean-Guy Otis, président du CRCL.

Les activités organisées par l’organisme sont nombreuses. La preuve, le CRCL organise un concours de la fête des Mères, les Jeudis centre-ville, le Rendez-vous familial, la Fête nationale, la Vente trottoir, la Tournée des becs sucrés, la fête de Noël, le Carnaval d’hiver et plusieurs autres activités. De plus, on offre des boîtes à fleurs aux commerces locaux, du Wi-Fi gratuitement sur l’artère principale et du soutien financier pour rénover la façade des commerces. Mentionnons également qu’un panneau d’affichage électronique fera son apparition au cours des prochains mois au coin de la rue Notre-Dame Nord et l’Avenue Saint-Laurent. Tous des projets, activités ou évènements qui permettent de dynamiser davantage le centre-ville de Louiseville.

Plus fort achalandage

Le CRCL croit que la fréquentation est beaucoup plus élevée dans le centre-ville, et ce, pas uniquement à l’heure de pointe. «C’est certain qu’il y a plus de gens dans le centre-ville. Même si on enlève l’année 2015 qui a été exceptionnelle en raison du 350e anniversaire, on constate quand même l’augmentation. Les efforts et les changements sont remarqués par les visiteurs», commente pour sa part Geneviève Scott-Lafontaine, coordonnatrice par intérim à la revitalisation et aux loisirs à la Ville de Louiseville.

Fierté du milieu

Jean-Guy Otis croit que le 350e anniversaire a joué un rôle important dans la plus grosse municipalité de la MRC de Maskinongé. «Le 350e a permis d’éveiller la fierté des gens. Ils sont plus participatifs. Toutes nos activités connaissent plus de succès», avoue-t-il fièrement.

De hier à aujourd’hui

Évidemment, le temps à apporter son lot de changements. Le CRCL indique qu’il y a plus de commerces de service qu’auparavant, l’identité visuelle du centre-ville est différente et «plus belle». Quant à eux, les commerces sont plus dynamiques et ouverts à travailler ensemble. «Il y a une belle volonté de la part des commerçants. On est une grande ville et capable de grandes choses! Il suffit d’y croire», conclut M. Otis.

Les défis de la revitalisation et du CRCL

– Bâtir un climat de confiance, de concertation et de collaboration avec le milieu

-Développer la fierté des gens d’affaires et des citoyens

-Susciter l’adhésion d’un plus grand nombre de commerçants

-Favoriser l’approche client: image et service à la clientèle

-Améliorer l’aspect visuel du centre-ville

Le saviez-vous?

Louiseville compte 303 commerces. (Ce chiffre n’inclut cependant pas les entreprises.)

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires