Pas de piscine municipale avant le prochain mandat

Photo de Pier-Olivier Gagnon
Par Pier-Olivier Gagnon
Pas de piscine municipale avant le prochain mandat
Les citoyens de Louiseville ne pourront pas profiter d'une piscine publique municipale extérieure à court terme. (Photo : Photo archives)

POLITIQUE. Le maire de Louiseville, Yvon Deshaies, avait évoqué pendant son premier mandat, en 2015, lors d’une entrevue accordée à l’Écho de Maskinongé, la possibilité d’ajouter à ses infrastructures municipales en loisirs une piscine publique extérieure.

Cette déclaration visait notamment à répondre à un besoin clairement identifié et exprimé par de nombreux citoyens louisevillois. «Une belle piscine, j’y tiens! Pour l’instant, nos efforts sont tournés vers le dekhockey et l’ajout d’un parc de planche à roulettes, mais ensuite ce sera au tour de la piscine. C’est important pour une ville comme la nôtre d’avoir une piscine municipale extérieure. Autrefois, nous en avions quatre. Il y en avait trois au privé et une qui était la propriété de la Ville. Un jour, Louiseville aura sa piscine», avait indiqué Yvon Deshaies.

Or, quatre ans plus tard, la Ville de Louiseville n’a toujours pas sa piscine municipale. Elle a cependant réalisé les projets de surface de dek hockey et de parc de planche à roulettes qui devrait d’ailleurs être inauguré au cours des prochaines semaines.

«Notre vision est toujours la même, mais les priorités ont été revues. On doit penser à l’avenir de notre centre communautaire avant de travailler un projet de piscine. C’est beaucoup plus important pour l’instant. D’ici la fin du mandat, il est totalement exclu de travailler un projet de piscine municipale. Nous avons eu des surprises avec nos infrastructures municipales. On doit s’attaquer à ça en premier. C’est énorme comme dossier à régler», révèle Yvon Deshaies.

Bien qu’il ne soit pas priorisé en ce moment, le projet demeure quand même dans les cartons de la ville pour le futur. «C’est dans nos projets, mais pas pour l’instant. On en a déjà parlé au sein du conseil municipal. Par contre, on a trop de dossiers en cours. Je pense qu’il faudra penser à ça dans un prochain mandat. Ce n’est pas une promesse électorale. On doit composer avec notre réalité. On le sait que ce serait apprécié», confie-t-il.

D’ici à ce qu’un projet concret soit élaboré et analysé par le conseil municipal, les jeunes familles de Louiseville peuvent utiliser la pataugeoire et les jeux d’eau situés dans l’Ïle aux trésors, près de l’aréna, lors de la période estivale.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des