Nouveau véhicule d’intervention à Sainte-Angèle-de-Prémont

Nouveau véhicule d’intervention à Sainte-Angèle-de-Prémont
Denis Bergeron, directeur du Service de sécurité incendie de Sainte-Angèle-de-Prémont, Karine Arseneault, administratrice au sein du conseil d'administration de la Caisse Desjardins de l'Ouest de la Mauricie, et Barbara Paillé, mairesse de Sainte-Angèle-de-Prémont.

Sécurité incendie

INCENDIE. La Municipalité de Sainte-Angèle-de-Prémont a décidé de rajeunir sa flotte de véhicules d’incendie et d’améliorer l’efficacité de ses pompiers en faisant l’acquisition d’un tout nouveau camion-citerne. Ce véhicule, acquis au coût de 265 000$, viendra remplacer l’ancien qui avait atteint sa fin de vie utile. «Ce nouveau camion permettra de répondre adéquatement au Schéma de couverture de risques en sécurité incendie et d’avoir une capacité d’eau supplémentaire pour la force de frappe initiale lors d’une intervention en milieu rural. Nous avions déjà budgété cet achat. C’est fait dans le respect de la capacité de payer des citoyens. Le camion est déjà payé», commente Barbara Paillé, mairesse de Sainte-Angèle-de-Prémont. Au terme d’un appel d’offres public, c’est l’entreprise Camions Carl Thibault qui a obtenu le mandat de fabriquer sur mesure ce véhicule de l’année de marque Freightliner. «Avec ce véhicule, notre service incendie sera beaucoup plus efficace et la population sera encore plus en sécurité. C’est un véhicule à la fine pointe de la technologie», ajoute la mairesse. La Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie a soutenu financièrement ce projet à la hauteur de 50 000$. Cette contribution de nature exceptionnelle est liée à la transformation du Centre de services de Sainte-Angèle-de-Prémont.

Le nouveau véhicule incendie.
De son côté, le directeur du Service de sécurité incendie de Sainte-Angèle-de-Prémont, Denis Bergeron, a mentionné que ce nouveau véhicule est en service depuis la fin du mois de février. «C’était nécessaire pour nous. Avec ce nouveau véhicule, nous avons 1000 gallons impériaux d’eau de plus qu’avant. On passe de 2000 à 3000 gallons d’eau. Ça peut faire une différence lors d’une intervention. On a aussi décidé de maximiser l’espace, d’avoir des coffres et plus de rangement. Ce camion-citerne possède un réservoir de 1500 gallons impériaux et sera bien utile autant chez nous que lorsque nous serons appelés à intervenir en renfort dans les municipalités voisines». Les citoyens se souviendront que la municipalité avait fait l’acquisition, en 2014, d’un véhicule autopompe-citerne. Cet ajout s’inscrivait dans la première phase du remplacement complet de la flotte de véhicules d’incendie. «On ne pouvait pas se permettre de changer nos deux véhicules en même temps. Cette année, on a décidé de changer le dernier. Avec ces deux camions, nous sommes maintenant équipés pour au moins les 25 prochaines années. Nos équipements, nos appareils respiratoires et nos habits de combat sont aussi très récents», conclut Barbara Paillé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires