Mauricie: Un salon funéraire reçoit le mauvais corps

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette

TÉMOIGNAGE. Jean-Guy Bouchard est décédé jeudi dernier. Son corps a ensuite pris le chemin de la mauvaise maison funéraire. Le beau-frère du défunt, Daniel Brouillette, raconte comment la famille a vécu cette situation.

Le corps de M. Bouchard était attendu au complexe funéraire JD Garneau, mais s’est retrouvé au centre funéraire Châteaudun, appartenant aussi à des Garneau. L’erreur a cependant été vite constatée par l’équipe de la maison funéraire JD Garneau.

«Je me suis présenté en support avec ma sœur et ma nièce, vendredi, pour négocier les arrangements funéraires pour mon beau-frère. Jamais qu’on n’aurait pu soupçonner une telle histoire! C’est la vigilance des employés chez JD Garneau qui a permis de constater que le corps n’était pas le bon, car il faut d’abord d’identifier le corps avant de l’incinérer. Ça ne concordait pas non plus avec la photo du permis de conduire», témoigne Daniel Brouillette, beau-frère de feu Jean-Guy Bouchard.

«Nous avons passé une semaine invraisemblable, je vous dirais. D’abord, on s’est longuement questionné sur l’aide médicale à mourir, mais Jean-Guy est mort avant son temps. Ensuite, nous avons eu une bonne frousse lorsqu’on a su que le corps n’était pas le bon. Nous avons passé un bon 15 minutes à nous demander si le corps n’avait pas été incinéré à l’autre endroit. J’ai vu la même détresse dans les yeux de ma soeur», ajoute M. Brouillette.

Ce dernier veut faire passer un important message à la population.

«Nous devrons avoir les réponses! Mais de mon côté, je veux vraiment que les gens sachent l’importance de procéder à la période d’identification du corps, avant de procéder aux arrangements, en cas d’incinération ou non!»

La maison funéraire JD Garneau a pris la décision de ne plus émettre de commentaires. Via son blogue, monsieur Brouillette remercie tout de même le directeur général, monsieur Ronny Bourgeois: «Mais je veux remercier le directeur général du Complexe Funéraire JD Garneau, monsieur Bourgeois, pour son professionnalisme et sa franchise.»

Le CIUSSS MCQ offre toutes ses excuses

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) tient à offrir toutes ses excuses aux familles dont le corps d’un être cher a été transporté vers la mauvaise maison funéraire vendredi 3 juin dernier. Les familles endeuillées ont été contactées et la Direction de l’établissement s’est assurée de leur offrir tout le soutien dont elles pourraient avoir besoin.

Il s’agit d’une situation d’exception qui est traitée avec la plus grande importance. D’après les premières analyses, le CIUSSS MCQ reconnaît qu’il s’agit malheureusement d’une erreur d’identification. Un rappel sur la procédure et sur l’importance de la double identification a d’ailleurs déjà été effectué auprès du personnel du secteur.

Une analyse plus approfondie sera effectuée permettant d’identifier les mesures correctives nécessaires à mettre en place afin d’éviter la récurrence d’un tel évènement.

Le CIUSSS MCQ souhaite également remercier les centres funéraires concernés pour leur vigilance.

En terminant, le CIUSSS MCQ désire exprimer ses plus sincères condoléances à ces deux familles pour la perte d’un être cher.

En 2012, à Shawinigan

La même histoire s’était produite en 2012, à Shawinigan. Dans ce cas-ci, la défunte avait été incinérée, alors que la famille souhaitait des funérailles conventionnelles.

Une histoire qui fait le tour du monde: http://www.lhebdodustmaurice.com/Actualites/2012-12-21/article-3145359/Une-histoire-qui-fait-le-tour-du-monde/1

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires