Mauricie: bilan de mi-saison 2014 en assurance récolte

Par superadmin
Mauricie: bilan de mi-saison 2014 en assurance récolte
Le monde agricole a identifié des enjeux incontournables.

AGRICULTURE. La Financière agricole du Québec présente les bilans de mi-saison en assurance récolte pour l’ensemble des régions administratives du territoire québécois. Ces bilans décrivent, en date du 2 juillet dernier, les conditions climatiques et leurs effets sur les cultures produites dans les différentes régions du Québec. Ils font également le point sur l’état des cultures vivaces, des ruches, de l’ensemencement et du développement des cultures annuelles, ainsi que sur le déroulement des premières récoltes.

En Mauricie, les conditions climatiques du début de la saison ont été relativement favorables à la production agricole. Le gel hivernal a peu endommagé les prairies de légumineuses et n’a pas eu d’impact sur la survie des plants de fraises. La récolte de sirop d’érable a débuté tardivement. Elle s’est échelonnée sur une période de plus d’un mois et les rendements ainsi que la qualité ont été autour des moyennes. Bien qu’une prorogation de la date de fin des semis ait été nécessaire, l’ensemencement et la levée des cultures annuelles se sont déroulés dans de bonnes conditions et leur développement bénéficie de températures adéquates. Les conditions climatiques ont aussi été favorables au déroulement de la première fauche de foin. En date du 2 juillet, la totalité des superficies était récoltée. Les rendements et la qualité du foin sont supérieurs à la moyenne. Quant aux rendements des céréales, du maïs, des protéagineuses et des légumes, ils devraient être légèrement supérieurs aux moyennes ou autour de celles-ci. La récolte de fraises est en cours et s’annonce bonne en quantité et en qualité. En somme, hormis un départ tardif, il s’agit d’un début de saison ponctué de conditions climatiques relativement favorables et propices au développement des cultures.

«Ce portrait de la mi-saison de l’état des cultures dans notre région rappelle l’importance pour les entreprises de protéger leurs récoltes contre les risques financiers liés aux aléas de la nature, et ce, par l’entremise du Programme d’assurance récolte», mentionne le directeur du Centre de services de Trois-Rivières, Michel Beaulac.

Pour de plus amples renseignements sur l’état des cultures pour les différentes productions couvertes par le Programme d’assurance récolte, consultez le site Internet de La Financière agricole au www.fadq.qc.ca. Toutes les données y apparaissent dans la section Bilans en assurance récolte (http://www.fadq.qc.ca/acces_medias/evenements/bilans_en_assurance_recolte/juillet_2014.html).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires