Maison familiale rurale: trop peu d’inscriptions

Par superadmin
Maison familiale rurale: trop peu d’inscriptions

La Maison familiale rurale (MFR) de la MRC de Maskinongé n’ouvrira pas ses portes aux élèves à la fin du mois d’août.

Confrontées à une situation financière intenable et à un taux d’inscription trop faible pour assurer la rentabilité de la prochaine année, la MFR et sa partenaire, la Commission scolaire de l’Énergie, ont dû prendre la difficile décision de ne pas ouvrir le programme pour la prochaine année scolaire.

«Il nous fallait un minimum de 35 inscriptions pour la prochaine année; or, en date du 6 août, nous n’avions que 20 élèves résidents confirmés. Par ailleurs, le nombre d’élèves n’était pas suffisant pour que la Commission scolaire de la Riveraine, notre autre partenaire, démarre l’année pour le programme de production animale», a fait savoir François Chalifour, président de la MFR.

Pour sa part, compte tenu de ce faible taux d’inscription, la Commission scolaire de l’Énergie, voyait son déficit d’opérations augmenter considérablement. «Déjà déficitaire, il était prévisible de voir la situation se dégrader, ce qui devenait difficilement justifiable dans le contexte actuel de compressions budgétaires qui prévaut à la Commission scolaire », a indiqué Denis Lemaire, directeur général de la Commission scolaire.

Conséquences sur les élèves

La Commission scolaire de l’Énergie veut se faire rassurante auprès des élèves déjà inscrits. Elle assure qu’elle mettra tout en oeuvre à partir de maintenant pour leur offrir des alternatives afin qu’ils puissent terminer leur cheminement scolaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires