L’une des haltes routières les plus achalandées au Québec

L’une des haltes routières les plus achalandées au Québec
La halte routière de Maskinongé a été inaugurée en 2010. (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

MASKINONGÉ. Que ce soit pour manger, se reposer, se ravitailler ou se soulager, les haltes routières sont des lieux qui permettent autant aux camionneurs qu’aux automobilistes de s’arrêter de façon sécuritaire le long des autoroutes. Chaque site offre des services de base afin de répondre aux besoins des usagers du réseau routier.

Inaugurée le 25 octobre 2010, l’aire de service de la Baie-de-Maskinongé accueille entre 2000 et 2500 véhicules chaque jour, ce qui fait d’elle l’une des haltes routières les plus achalandées au Québec. « Cette popularité pourrait s’expliquer par l’offre de service, l’accès facile, son emplacement et sa proximité avec la couronne de l’agglomération métropolitaine de Montréal », explique Roxanne Pellerin, porte-parole régionale du ministère des Transports du Québec.

Cette halte routière, comme plusieurs autres, possède un dispositif de comptage à l’entrée de sa bretelle d’accès afin de calculer le nombre moyen de véhicules qui s’y arrêtent quotidiennement.

Située en direction est, à proximité de la sortie 160 de l’autoroute 40, l’aire de service de la Baie-de-Maskinongé est accessible en tout temps, et ce, pour tous les types de véhicules puisqu’elle dispose d’espaces de stationnement pour les voitures, les autobus et les poids lourds. De plus, elle offre de nombreux services essentiels aux voyageurs, dont la restauration (A&W, Valentine et Tim Hortons), un dépanneur, un poste d’essence, le Bureau d’information touristique de la MRC de Maskinongé, des installations sanitaires, le Wi-Fi, des bornes de recharge pour véhicules électriques ainsi qu’une aire de jeux pour enfants. « Surpris, oui et non. Oui, parce que la halte est quand même située près de Berthierville et Louiseville/Yamachiche où se retrouvent des restaurants et des stations-service. Ça démontre que les conducteurs aiment bien la facilité de pouvoir accéder à des services rapidement sans devoir sortir complètement de l’autoroute. Et non, parce que l’offre est très complète et intéressante pour tous les types de voyageurs », commente Sébastien Langevin, coordonnateur du développement touristique et culturel à la MRC de Maskinongé.

M. Langevin admet que cette aire de service apporte beaucoup à la région. « Depuis 10 ans, il y a eu des impacts importants au niveau du tourisme puisque le référencement fait au bureau d’information touristique et les produits d’artisans locaux mis en vedette dans notre boutique amènent les voyageurs à quitter l’autoroute pour découvrir les attraits et entreprises de la MRC. De plus, il y a également eu des impacts positifs au niveau de la création d’entreprises et d’emplois », souligne-t-il.

Rappelons que le ministère des Transports du Québec procède actuellement à la modernisation de certaines haltes routières afin de mieux répondre aux besoins des usagers du réseau routier. Cette modernisation vise essentiellement à contribuer à la sécurité des usagers de la route en vue de contrer la fatigue et la distraction au volant en offrant des arrêts sécuritaires, à offrir des services de qualité adaptés aux besoins d’aujourd’hui et à mettre en œuvre un réseau de sites intégrés, modernes, sécuritaires, attrayants et offrant une expérience client agréable.

La halte routière de Maskinongé ne fera toutefois pas l’objet de travaux puisque cette installation du ministère est récente et elle répond déjà aux besoins des voyageurs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires