Louiseville met de l’ordre dans son centre-ville

Par superadmin
Louiseville met de l’ordre dans son centre-ville
Chaque année

CENTRE-VILLE. Dans le souci de faire respecter sa règlementation, la Ville de Louiseville serre la vis quant au respect des parcomètres au centre-ville et des stationnements sur l’ensemble de son territoire.

Pour ce faire, la Ville autorise le préventionniste du Service de sécurité incendie, Jean-Marc Boucher, à veiller au respect des parcomètres et des zones de stationnement. En plus de se voir ajouter sept heures supplémentaires par mois pour ces responsabilités, monsieur Boucher pourra émettre des contraventions, au même titre que la Sûreté du Québec, en ce qui concerne le non-respect des parcomètres et des stationnements.

«On ne veut pas une personne extrêmement sévère, mais il faut réduire le non-respect de nos règles. On a eu des commentaires de la part des commerçants. Les parcomètres sont là pour rester et ils doivent être bien respectés. On veut plus de sécurité et mettre les citoyens au parfum de notre règlementation», raconte Yvon Deshaies.

Épauler la SQ

De cette façon, le maire de Louiseville souhaite venir épauler la Sûreté du Québec qui veillait déjà, à l’occasion, à ce que ces règlements de la Ville de Louiseville soient respectés. «Ce n’est pas tout à fait le mandat de la Sûreté du Québec de faire respecter nos parcomètres. Nous avons une entente avec la SQ, mais les policiers sont très occupés. Je préfère qu’ils soient sur d’autres dossiers. Ça relève quand même de la Ville et nous avons décidé de donner un peu plus de responsabilités à notre préventionniste», souligne le maire. Notons que la SQ pourra quand même continuer à remettre ces contraventions, au même titre que monsieur Boucher.

Une aide importante pour le centre-ville

Chaque année, la Ville de Louiseville recueille près de 15 000$ (20 000$ dans les bonnes années) en monnaie déposée dans les parcomètres. À ce montant s’ajoute la somme reçue par le paiement des contraventions, soit environ 11 250$. D’ailleurs, c’est le Comité de revitalisation commerciale de Louiseville (CRCL) qui bénéficie de l’argent amassé. On considère ce don comme une aide financière de la Ville. Cet organisme s’occupe principalement de l’animation du centre-ville par l’organisation d’activités ponctuelles afin de maximiser l’expérience de magasinage. À Louiseville, un conducteur qui refuse de se conformer aux règles établies par la Ville est passible d’une contravention de 45$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires