Louiseville et ses pompiers s’entendent

Louiseville et ses pompiers s’entendent
Sylvie Noël, conseillère municipale et membre du comité incendie, Alain Béland, directeur du Service de sécurité incendie de Louiseville, Yvon Douville, directeur général de la Ville de Louiseville, Sylvain Côté, vice-président exécutif et conseiller syndical à l’Association des pompiers et pompières du Québec et Patrice Boucher, président du syndicat, section locale de Louiseville. (Photo : Photo courtoisie)

SIGNATURE. La Ville de Louiseville et le Syndicat des pompiers et pompières du Québec, section locale de Louiseville, en sont finalement venus à une entente.

Les deux parties ont ratifié les termes d’une nouvelle convention collective d’une durée de cinq ans, valide rétroactivement du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2024.

Cette nouvelle entente prévoit une augmentation salariale de 2% par année à la vingtaine de pompiers et l’uniformisation des primes de garde. Elle comprend également une modification importante au niveau de l’organisation du travail. Le Service de sécurité incendie de Louiseville passera de deux équipes à une équipe de garde le soir, la nuit et le week-end.

«On vient maintenir la qualité du service pour la population tout en permettant une meilleure flexibilité au niveau des équipes de travail et lors des appels. C’est quelque chose qu’on avait déjà commencé à tester à certaines occasions et qui fonctionnait bien. C’est une bonne amélioration», note Yvon Douville, directeur général de la Ville de Louiseville.

À cela s’ajoute un engagement formel de la Ville d’améliorer la santé et la sécurité de ses pompiers, notamment par l’installation de douches. Cette mesure permettra de contribuer à l’hygiène des pompiers au retour d’une intervention incendie. «Le syndicat des pompiers de Louiseville est très fier de cette nouvelle entente. C’est avec un pourcentage élevé que les membres ont accepté le nouveau contrat de travail bon pour les cinq prochaines années. La direction générale de la Ville ainsi que l’exécutif syndical ont fait un excellent travail», souligne Sylvain Côté, vice-président exécutif et conseiller syndical au sein du Syndicat des pompiers et pompières du Québec.

De son côté, la Ville de Louiseville estime que cette nouvelle convention collective est le résultat d’échanges respectueux et la ratification témoigne de l’ouverture de chaque partie impliquée à la table de négociation. «Je suis satisfait du processus. Au-delà de l’aspect monétaire, il y a des liens importants à maintenir avec les personnes concernées. J’ai trouvé que les négociations se sont faites dans un contexte respectueux. Nous avons été capables d’avoir des discussions franches et respectueuses avec le syndicat. C’est très positif, car la Ville met justement l’accent sur le respect. Cette entente-là est bonne autant pour la Ville que pour les membres du syndicat», informe Yvon Douville, directeur général à la Ville de Louiseville.

La dernière convention collective était échue depuis le 31 décembre dernier.

Regroupement

Le recrutement de pompiers est de plus en plus difficile au Québec et les services de sécurité incendie de la région n’y font pas exception. Sachant que certaines municipalités de la MRC de Maskinongé s’organisent pour se regrouper afin de régler cette problématique, la Ville de Louiseville a elle aussi évalué cette possibilité lors des derniers mois, confirme Yvon Douville.

«L’idée a été considérée un temps au niveau politique, mais étant donné notre statut de ville, la qualité du service offert, que le recrutement des pompiers est toujours un défi, mais que c’est moins problématique que ce qu’on voit ailleurs dans les autres municipalités et qu’on est capable de remplir nos postes, on ne voyait pas le besoin d’aller vers un regroupement», mentionne le directeur général.

Rappelons que le Service de sécurité incendie de Louiseville prévoit faire l’acquisition d’un nouveau camion de type fourgonnette pour remplacer l’un de ses véhicules au cours de la prochaine année, tel que le prévoit le budget 2020 de la Ville de Louiseville.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des