Louiseville cesse de financer le CRCL

Louiseville cesse de financer le CRCL
(Photo : Pier-Olivier Gagnon)

ÉCONOMIE. La Ville de Louiseville prend un nouveau virage en matière de développement. Le conseil municipal met fin au financement du Comité de revitalisation commerciale de Louiseville (CRCL) et revoit le mandat de sa coordonnatrice à la vitalité du milieu.

Cette décision des élus municipaux survient quelques mois après le dépôt du rapport du groupe de réflexion chargé d’étudier le développement de la Ville de Louiseville dans son ensemble. «Le travail qui a été fait par ces bénévoles pendant plus d’un an est important. J’ai promis que ce document ne resterait pas sur les tablettes. Ce comité apolitique a émis des recommandations. L’une d’elles était de revoir certains éléments au centre-ville et d’assurer un développement à long terme. On doit maintenant faire les choses autrement. Nous étions dus pour du changement. L’approche préconisée est de prendre sous notre aile le développement et la revitalisation», mentionne le maire, Yvon Deshaies.

Ainsi, Louiseville retire le financement annuel de 12 000 $ qu’elle accordait au CRCL. Pour sa part, la coordonnatrice à la vitalité du milieu, Karell Desaulniers, qui aidait l’organisme, travaillera dorénavant à temps plein au développement de la ville.

Le mois dernier, l’administration municipale a indiqué qu’elle s’apprêtait à lancer une étude urbanistique du centre-ville pour revoir les aménagements physiques de l’artère principale.

En parallèle, la Ville de Louiseville se penchera sur son identité et l’image qu’elle dégage. De plus, elle entend élaborer une planification stratégique afin d’avoir une vision claire et à moyen terme de son développement. «Tout cela demande du temps en ressources humaines. Nous voulions que Mme Desaulniers soit attitrée à ce dossier à temps plein», confie M. Deshaies.

Le CRCL en péril

Avec le retrait de cette aide financière qui représente près de la moitié de son budget de fonctionnement, la survie du Comité de revitalisation commerciale de Louiseville est menacée. Créé il y a plus d’une quinzaine d’années, le CRCL travaille à promouvoir l’achat local et voit à l’animation du centre-ville avec différentes activités. La Ville confirme que les activités seront maintenues. «Nous allons prendre le relais. Le CRCL a réalisé plusieurs bons coups à travers le temps. Je remercie les gens qui se sont impliqués dans cet organisme», souligne Yvon Deshaies.

La décision de la Ville de Louiseville de mettre fin au financement du CRCL a été communiquée aux administrateurs lors d’une rencontre tenue le 17 mars dernier.

Au même moment, le président Jean-Guy Otis annonçait sa démission après avoir passé plus de 12 ans à la tête de l’organisme. Rejoint par téléphone, M. Otis se demande ce qu’il arrivera avec le CRCL. «Je ne sais pas si le CRCL va pouvoir survivre. J’ai bien l’impression que ce sera difficile. La Ville a pris un autre tournant et elle a une autre vision de développement. Tant mieux si elle peut faire plus avec le 12 000 $ qu’on recevait. Je leur souhaite bonne chance. Pour ma part, je pense que j’en avais assez fait. Il était temps pour moi de passer à autre chose», répond l’ex-président.

Création du comité Louiseville en Action

Par ailleurs, Louiseville n’a pas l’intention d’abandonner ses commerçants locaux. Afin de solidifier les liens entre la Ville et les gens d’affaires de son territoire, l’administration municipale compte mettre en place deux rencontres annuelles d’échanges où les représentants municipaux et les acteurs économiques de Louiseville pourront se réunir pour discuter de différents dossiers.

Enfin, la Ville de Louiseville annonce également qu’elle transformera son comité consultatif des loisirs et de la culture en un comité appelé Louiseville en Action. Celui-ci se penchera sur le bien-être du milieu et pourra soumettre des projets aux élus municipaux. Un budget de fonctionnement lui sera attribué. Les modalités de ce comité seront dévoilées ultérieurement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires