L’humour de Serge Baril au profit d’Opération Enfant Soleil

Par superadmin
L’humour de Serge Baril au profit d’Opération Enfant Soleil
Serge Baril sera la tête d'affiche du spectacle Rire et guérir

Serge Baril est reconnu dans la MRC de Maskinongé pour son implication culturelle auprès des jeunes. Habituellement dissimulé derrière le rideau lors des représentations, l’enseignant d’art dramatique se métamorphosera en humoriste le temps d’une soirée, le 16 mars prochain. Il clôturera un spectacle au profit d’Opération Enfant Soleil. Des talents locaux assureront la première partie, en chansons.

«Ça fait longtemps que je ne suis pas monté sur les planches. Je capote un peu, parce que ça me prend ça pour vivre», avoue M. Baril.

À force de côtoyer la jeunesse, Serge Baril a maturé sa réflexion sur l’évolution des adolescents. Il abordera le sujet pendant son stand-up, au même titre que les travers humains, Facebook, la gourmandise, sa gourmandise, l’hiver, 2012 et la fin du monde raté.

«Je vais aborder des sujets qui me préoccupent. Il s’est passé beaucoup de choses en 2012, dont une fin du monde qu’on n’a pas eue. Le Québécois pure laine, tel qu’on le connaît, chiale tout le temps; on va démystifier ça ensemble. Il y a quelque chose qui m’agace à propos de Facebook, j’ai l’impression que c’est comme si «ça» vivait à notre place. Il y a un côté qui manque de valeur dans notre recherche de l’immédiat. L’implication dans la société devient par elle-même inutile parce que tout est là quand même. Pourtant, c’est souvent le chemin le plus compliqué qui nous remplit de satisfaction, tandis que la voie de la facilité a tendance à nous transporter dans un cul-de-sac. Il y a une mécanique de pensée que je véhicule par mes propos aux gens. Mais on ne s’en rend pas trop compte, car mon véhicule, c’est le rire. Le titre c’est Rire et guérir, je veux vraiment qu’on ait du fun. On court après la vie, là, je veux arrêter le temps», prévient-il.

Victime d’une maladie méconnue

Jacynthe Perron aura 16 ans le 26 mars prochain. «Elle ne serait probablement plus des nôtres aujourd’hui, s’il n’y avait pas eu Opération Enfant Soleil», clame sa mère, Céline Bastien. Alors qu’elle était âgée de 5 ans, les médecins lui ont diagnostiqué une maladie rare, la maladie de Kawasaki, ou syndrome lympho-cutanéo-muqueux. Aujourd’hui hors de danger, Jacynthe Perron souhaite faire sa part pour l’organisme qui lui est venu en aide. Appuyée par sa mère dans ses démarches, elle a fait appel à Serge Baril, son enseignant, et à Danielle Cloutier qui dirigera les voix des jeunes talents lors de la première partie.

Les portes du Centre communautaire Jacques-Charrette de Sainte-Ursule, où se tiendra l’évènement, ouvriront à 18h30. La soirée débutera avec un encan silencieux. «Les commerces de la région ont très bien répondu. Nous avons déjà amassé au-delà de 30 articles», indique Mme Bastien.

«On espère du plus profond de nous-mêmes que les gens vont répondre à l’appel. Tous les profits seront remis à Opération Enfant Soleil», insiste la mère de Jacynthe.

Les billets sont disponibles en prévente au coût de 8$ à l’école secondaire l’Escale, à la municipalité de Sainte-Ursule, au dépanneur Denis Giguère, au dépanneur Marie-Lou, à la Tabagie Grand-Père ou auprès de Céline Bastien via le 819-228-6310. Il est possible de se procurer des billets à la porte au coût de 10$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires