L’Escale redynamise sa caisse étudiante

L’Escale redynamise sa caisse étudiante
Chaque midi

ÉDUCATION. Avec la révolution numérique et les progrès technologiques, la monnaie physique et l’argent « liquide » sont de plus en plus mis de côté au profit des cartes et des transactions en ligne.

C’est dans cette optique que la Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie (CDOM) a offert à l’école secondaire l’Escale la possibilité de bonifier les services offerts à sa caisse étudiante dans le but de répondre plus adéquatement aux besoins exprimés par la relève de demain dans un esprit éducatif. Auparavant lieu de dépôt ou de retrait, la caisse étudiante de l’école secondaire de Louiseville s’est transformée cette année en une véritable entreprise coopérative en milieu scolaire dans laquelle huit jeunes étudiants ont décidé de s’impliquer, sous la supervision d’enseignants et d’employés de l’institution financière. «On a décidé de faire évoluer cette caisse étudiante. Pour augmenter sa popularité, répondre aux besoins et en faire un projet intéressant en milieu scolaire, il a été convenu de créé une coopérative dans laquelle les jeunes vivront une réelle expérience entrepreneuriale», explique Sylvie Lafrenière, agente de communication et vie associative à la CDOM.

«Le Lab Finances Escale, c’est un projet innovateur qui vise l’éducation financière et des façons de faire modernes. Les jeunes qui s’impliquent doivent former un conseil d’administration qui sera responsable de gérer un budget d’opération et prendre des décisions. Ils auront à faire des suivis budgétaires, un plan de commandite, de visibilité et une gestion du personnel, par exemple. Ils auront des responsabilités et doivent suivre des lois et règlements en plus de signer l’engagement du membre-travailleur pour respecter la confidentialité des usagers», ajoute Mme Lafrenière.

En plus de maintenir les services de base de la caisse étudiante, soit les retraits, dépôts et virements, le Lab Finances Escale est devenu l’endroit tout désigné pour payer les coûts liés à des voyages scolaires, à des activités éducatives et aux frais d’inscription pour une équipe sportive, notamment.

«Il y avait beaucoup d’argent qui circulait dans l’école et on a trouvé une façon simple de recueillir cet argent au même endroit. Une base de données permet de faire la gestion des frais que doivent les étudiants à l’école selon les activités dans lesquelles ils sont inscrits. Ça évite d’apporter l’argent à plusieurs enseignants et à plusieurs endroits différents. C’est une nouvelle façon de faire qui est appréciée et ça facilite la comptabilité», souligne Sylvie Lafrenière.

Le Lab Finances est accessible cinq midis par semaine. L’école secondaire entend continuer de faire la promotion de cet espace auprès des élèves et des parents de l’école. Ce projet-pilote initié par le Mouvement Desjardins se tient dans neuf autres écoles secondaires à travers le Québec. Il est rendu possible grâce à l’ouverture de la direction de l’école, à l’implication des jeunes et au dynamisme du personnel.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires