Les salariés des écocentres s’impatientent

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Les salariés des écocentres s’impatientent
Les bureaux de la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie.

RÉGION. Depuis plusieurs mois, les salariés des Écocentres de la Mauricie sont en négociation de leur première convention collective. Dans les dernières semaines, ils devaient recevoir les offres monétaires de leur employeur, mais ils ont repoussé la date de rencontre. Depuis, ils sont en attente d’une nouvelle date et la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie ne donne pas signe de vie.

« Aujourd’hui, nous sommes venus à la Régie pour signifier notre impatience et notre désir de négocier. Tout ce que nous demandons, c’est une date et le dépôt des offres monétaires de l’employeur. Pour le Syndicat des employés(es) municipaux de la Mauricie (CSN) section Écocentres, il s’agit d’une demande simple et raisonnable qui ne devrait pas être trop compliquée pour l’employeur », expliquent les syndiqués dans une communiqué de presse acheminé aux médias.

Ils envisagent d’ailleurs de tenir un vote de grève dans les prochaines semaines, si jamais l’employeur ne souhaite toujours pas négocier. « Nous désirons une négociation rapide et depuis le départ que nous sommes ouverts à la discussion. C’est très particulier de ne pas avoir de date de rencontre prévue alors que la négociation s’est faite de façon cordiale depuis le début. »

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des