Le lieutenant québécois du NPD en visite dans Maskinongé

Le lieutenant québécois du NPD en visite dans Maskinongé
Ruth Ellen Brosseau, députée de Berthier-Maskinongé, leader parlementaire et porte-parole adjointe du NPD en agriculture et en agroalimentaire et Alexandre Boulerice, lieutenant du NPD au Québec, porte-parole du NPD en matière d'environnement et de changements climatiques et député de Rosement-La Petite-Patrie.

POLITIQUE.  Des entreprises de la MRC de Maskinongé ont reçu la visite du lieutenant québécois du Nouveau parti démocratique (NPD), Alexandre Boulerice, le 15 mai dernier. Le député néodémocrate de la circonscription de Rosemont-La Petite-Patrie poursuivait sa tournée provinciale dans le but de rencontrer des entreprises afin de prendre connaissance des différents enjeux de la région. Accompagné de sa collègue et députée de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, Alexandre Boulerice a visité l’entreprise numérique Dévolution, l’entreprise Soleno Recylage, le Rieur Sanglier, le Centre des Aidants naturels du bassin de Maskinongé ainsi que la coopérative Aux berges du lac Castor. «Je parcours le Québec depuis un peu plus d’un an et je vais dans toutes les régions. Je veux prendre le pouls, connaître les différentes réalités régionales, les défis, les besoins des groupes, des organismes et des petites et moyennes entreprises parce que ce sont eux les principaux créateurs d’emplois», explique M. Boulerice. Ce dernier estime que lui et Ruth Ellen Brosseau accordent une grande importance aux régions. «Quand on retourne à Ottawa, lorsqu’on a des discussions ou des débats, qu’on fait des propositions d’amendement pour des projets de loi, pour le budget ou quand on fait des travaux en comité, ça nous permet de nous rappeler ce que les gens nous ont mentionné et de défendre les entreprises et les régions. Nous sommes les portes-voix des citoyens», reconnait le lieutenant québécois du NPD. Lors de son passage en Mauricie, Alexandre Boulerice a constaté un important défi de recrutement de main-d’œuvre. «Il y a des pénuries d’emplois dans plusieurs domaines et des emplois souvent qualifiés. Il y a aussi des besoins pour de la formation de professionnels», remarque-t-il. Alexandre Boulerice occupe également la fonction de porte-parole du NPD en matière d’environnement et de changements climatiques à Ottawa et c’est sous la thématique de l’environnement que cette nouvelle visite était organisée.

Alexandre Boulerice, lieutenant du NPD au Québec, porte-parole du NPD en matière d’environnement et de changements climatiques et député de Rosement-La Petite-Patrie et Ruth Ellen Brosseau, députée de Berthier-Maskinongé, leader parlementaire et porte-parole adjointe du NPD en agriculture et en agroalimentaire. Photo Pier-Olivier Gagnon
«On aimerait ça aussi avoir des initiatives du gouvernement fédéral en ce qui concerne les énergies renouvelables et d’être capable de faire la transition énergétique. Le Canada est un peu en retard là-dessus par rapport à d’autres pays». Pour sa part, la députée Ruth Ellen Brosseau trouvait important de partager la réalité de sa circonscription avec son homologue de Montréal. «Pour nous, c’est important d’être une voix forte à la Chambre des communes. Je suis une députée de terrain. D’être présente, de rencontrer les gens et les entrepreneurs, c’est super important! On a organisé cette visite sous cette thématique parce qu’on parle beaucoup de changements climatiques et comment faire la juste transition énergétique. On a des entreprises exceptionnelles dans Berthier-Maskinongé. On veut parler davantage d’elles à Ottawa», mentionne Mme Brosseau. Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires