Le festival de la truite mouchetée de retour à Saint-Alexis-des-Monts

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Le festival de la truite mouchetée de retour à Saint-Alexis-des-Monts
Les membres du comité organisateur sont réunis à la Microbrasserie Nouvelle-France pour faire l'annonce de la programmation du festival de la truite mouchetée, en compagnie du maire de Saint-Alexis Michel Bourrassa et du député de Maskinongé Simon Allaire. (Photo : : courtoisie)

FESTIVAL. Après deux ans d’interruption, le Festival de la truite mouchetée sera de retour cette année pour sa 36e édition.

Les organisateurs de l’événement ont été très émotifs lors de l’annonce de la programmation, mercredi dernier. La municipalité de Saint-Alexis-des-Monts se mobilisera du 18 au 26 juin pour offrir au public un festival qu’il ne sera pas près d’oublier.

Le président du festival, René Lemay, a exprimé toute sa joie et son enthousiasme à l’idée de reprendre le festival en 2022, lui qui avait bien peur de mettre un terme définitif à l’activité. Il soutient que la pandémie a été très difficile pour toute la communauté de Saint-Alexis-des-Monts, mais maintenant que le pire est passé, tout le monde a bien hâte de relancer un festival si cher aux résidents du village.

« Il faut saluer la collaboration de tous nos partenaires, les bénévoles, le maire de Saint-Alexis, et le député de Maskinongé, sans quoi tout cela ne serait jamais possible. On est très excités à l’idée de remettre le Festival de la truite mouchetée sur les rails, et on compte déjà les jours jusqu’au 18 juin. On a vraiment hâte! » s’est exclamé René Lemay.

L’annonce s’est faite au restaurant Les bières de la Nouvelle-France. Sur place, le maire de Saint-Alexis, Michel Bourrassa, mentionne que le festival sert un peu de porte d’entrée pour l’été aux touristes, eux qui font vivre le village durant toute la saison estivale. « Les membres du comité sont tous mes amis. Au fil des discussions, leur moral était à terre. Quand ils gardent espoir durant le printemps, et finissent par apprendre à la fin mai qu’ils ne pourront pas tenir le festival, et ce deux ans de suite, ç’a été très dur pour eux. »

« D’habitude, ce n’est pas avant le mois de juin que les billets du VTT commencent à se vendre. Je parlais à René tantôt, il me disait qu’il en a déjà la moitié de vendu, alors qu’on est seulement à la mi-mai. Il n’a jamais vu ça. On voit tous véritablement l’engouement des gens, l’espoir qui renaît, et je peux vous dire que tout le monde a bien hâte au début de l’été, » affirme M. Bourrassa.

Programmation

Les organisateurs étaient très fébriles à l’idée de présenter leur programmation lors de ce festival, qui s’ouvrira dès le premier jour avec une journée thématique pour enfants. Des jeux gonflables et un bassin pour la pêche serviront de divertissement. Parmi les artistes invités qui offriront des performances tout au long de la semaine, on compte le Groupe Kath’s Band, le Groupe Kain, le groupe Hommage aux Aînées, et les Gars du Boutte pour la Saint-Jean, le soir du 23 juin. Côté activité, le tire à la corde, le bingo et un feu d’artifice musical seront présents pour le public tout au long de la semaine. Le festival se conclura par un tirage des cadeaux le 26 juin.

Le député provincial Simon Allaire était également présent lors de l’annonce pour faire part d’un montant additionnel de 15 000 $ de plus qu’il va octroyer pour le festival. Il soutient que Saint-Alexis occupe une place importante auprès de la MRC de Maskinongé, et il était bien content de pouvoir contribuer à relancer la saison estivale cette année. « Ce montant va leur permettre d’organiser davantage d’activités, après deux années plus difficiles, comme ils l’ont mentionné. En plus, avec le ministère du tourisme on rajoute un autre 12 000$, ainsi qu’un autre 6 000$ qui vient de mon bureau, donc c’est un 18 000$ que les gens ne s’attendaient pas ce soir. Je pense que c’est une belle nouvelle pour tout le monde, » soutient le député, mentionnant également à quel point un événement comme celui-ci sert grandement de levier pour l’attraction touristique dans la région.

Carole Lessard, membre du comité organisateur, mentionne de son côté que tout est en place pour la tenue de l’événement, pour permettre aux gens d’avoir du beau temps. « Il y a deux choses qu’on ne peut pas contrôler : la température, et le taux de participation, » dit-elle. Mais dans les deux cas, elle est très optimiste.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires