Le fédéral vient en aide aux clubs de motoneigistes de la région

Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Le fédéral vient en aide aux clubs de motoneigistes de la région
Yvon Deshaies, maire de Louiseville, Claude Hamelin, président du Club de motoneigistes Mastigouche, Yvon Bergeron, président du Club de motoneigistes Armony, Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine et du Multiculturalisme et Barbara Paillé, préfète suppléante et mairesse de Sainte-Angèle-de-Prémont.

AIDE FINANCIÈRE. Le gouvernement du Canada a accordé, mardi, une aide financière totalisant plus de 300 000 dollars à deux clubs de motoneigistes de la MRC de Maskinongé. La région de la Mauricie est sillonnée par 1 928 km de sentiers entretenus par sept clubs de motoneigistes, dont les clubs Armony et Mastigouche. Pour rehausser la qualité des sentiers et des pistes, et continuer à assurer la sécurité des amateurs d’activités hivernales qui les fréquentent, ces deux clubs ont bénéficié de contributions non remboursables de DEC de 147 000 $ pour le club Armony et 164 500 $ pour le club Mastigouche. Ce financement a été annoncé par le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, Pablo Rodriguez, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC, Navdeep Bains. L’aide du gouvernement du Canada permettra à chacun des deux clubs d’acquérir une nouvelle surfaceuse et de l’équipement connexe, notamment une niveleuse. En plus de réduire le temps requis pour l’entretien et d’améliorer la sécurité dans les sentiers, cette aide contribuera à la vitalité du tourisme hivernal dans la région de la Mauricie. «Je me réjouis du soutien de DEC pour l’acquisition de nouveaux équipements  qui feront certainement le bonheur des motoneigistes et des entreprises touristiques locales, l’achalandage des sentiers de motoneige étant étroitement lié à leur qualité. Il va sans dire que des infrastructures touristiques, comme les sentiers de motoneige et de ski de fond, contribuent à augmenter l’attractivité et à stimuler l’activité économique de la région», commente Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine et du Multiculturalisme. Le Club de motoneige Armony inc. est responsable de l’entretien de quelque 217 km de sentiers dont 132 km sont des sentiers Trans-Québec (TQ 3 et 63). Pour sa part, le Club de motoneige de Mastigouche inc. est responsable de l’entretien de quelque 145 km de sentiers dont 32 km sont des sentiers Trans-Québec et 81 km, des sentiers transrégionaux (#318, #349 et #350) reliant la Mauricie à la région de Lanaudière. «Nos sentiers donnent accès à plusieurs centaines de kilomètres de sentiers en Mauricie, à proximité de centres de villégiatures. La pratique de cette activité occupe naturellement une place importante dans la région, et représente un atout certain dans l’offre touristique hivernale. L’appui de DEC nous permet d’offrir des sentiers sécuritaires et de grande qualité, faisant de notre région une destination de choix pour les adeptes de la motoneige», soulignent Yvon Bergeron, président, Club de motoneige Armony et Claude Hamelin, président, Club de motoneige Mastigouche. Les fonds ont été consentis en vertu de l’Initiative de tourisme hivernal du Programme de développement économique du Québec de DEC. Cette initiative soutient l’acquisition d’équipements pour l’entretien des sentiers de motoneige ou de ski de fond. Dotée d’une enveloppe de 10 M$ et en vigueur jusqu’au 31 mars 2020, elle vise à accroître les retombées issues du tourisme hors Québec dans les régions.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des