Le FARR à la rescousse des municipalités

Le FARR à la rescousse des municipalités
Le lien interrives La Gabelle pourrait rouvrir cet été. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

Lien interrives La Gabelle

SAINT-ÉTIENNE-DES-GRÈS. Tout indique que les municipalités de Saint-Étienne-des-Grès et de Notre-Dame-du-Mont-Carmel sont en voie d’obtenir le financement nécessaire qui permettra de réaliser les travaux pour accentuer la sécurité des usagers et des travailleurs d’Hydro-Québec au lien interrives La Gabelle.

Les maires Robert Landry et Luc Dostaler ont formellement déposé, après leur rencontre avec le caucus régional de la CAQ, le 20 janvier dernier, une demande d’aide financière en bonne et due forme au Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR). Cette démarche vise à obtenir un montant de 100 000$ pour couvrir une partie du coût des travaux. Comme Hydro-Québec a accepté d’assumer la moitié de la facture, maintenant estimée à 200 000$, Saint-Étienne-des-Grès et Notre-Dame-du-Mont-Carmel espèrent recevoir le soutien financier de ce fonds régional pour assurer l’ouverture du lien interrives l’été prochain. Les municipalités s’attendent d’avoir une réponse autour du 20 février.

«On souhaite vraiment une réponse favorable, car il est minuit moins une. Ça fait presque deux ans que le lien interrives La Gabelle est fermé. Il est grandement temps d’en finir avec ce dossier», estime Robert Landry, maire de Saint-Étienne-de-Grès.

«C’est particulier comme façon de faire, car on demande la participation financière du milieu, mais on est sur le terrain d’Hydro-Québec, poursuit M. Landry. C’est impensable de croire qu’Hydro n’est pas capable d’allonger les 100 000$ manquants», laisse-t-il tomber.

Advenant une réponse positive, l’appui financier du FARR sera assorti d’une entente garantissant l’ouverture de La Gabelle pour les 10 prochaines années.

Robert Landry juge que les députés caquistes sont sensibles au dossier, mais déplore le manque d’engagements de leur part. «Ils sont optimistes, mais ils veulent attendre la réponse du FARR avant de regarder pour autre chose», résume-t-il.

Le député de Maskinongé, Simon Allaire, surveille attentivement ce dossier depuis son entrée en poste. Il est d’avis que ce programme constitue une bonne avenue pour régler la situation qui perdure depuis plusieurs mois. «Le FARR, c’est la meilleure solution pour les municipalités! C’est un fonds régional, géré par les élus et l’argent est disponible pour des projets ayant un rayonnement régional. Ça prend une demande officielle, des résolutions d’appui et les municipalités environnantes semblent être d’accord. À partir du moment où le projet est admissible aux critères, ce qui semble être le cas, il devrait être accepté et le montant demandé sera versé», se défend M. Allaire.

Ce dernier se dit extrêmement préoccupé par ce dossier et réitère avoir multiplié les représentations auprès de différents ministères pour venir en aide aux municipalités concernées. «D’autres options ont été évaluées tout au long du processus. J’ai fait des représentations auprès du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles ainsi qu’auprès du ministre des Transports. On a regardé ensemble ce qu’on pouvait faire, mais finalement ça n’a pas été possible de faire débloquer le dossier de cette façon-là», admet-il.

M. Allaire reconnait d’ailleurs que les conséquences économiques sont importantes sur les municipalités et certains organismes suite à la fermeture de La Gabelle. «Le lien a déjà été fermé trop longtemps. On espère un dénouement positif et une réouverture le plus tôt possible.»

Hydro-Québec, Saint-Étienne-des-Grès et Notre-Dame-du-Mont-Carmel n’attendent plus que les fonds requis avant d’aller en appel d’offres pour trouver un entrepreneur chargé de mettre en place une série de mesures pour améliorer la sécurité et la signalisation aux approches et sur le lien interrives La Gabelle.

Cette infrastructure appartenant à Hydro-Québec est fermée temporairement depuis qu’un véhicule a happé un employé de la société d’État, en juillet 2018.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des