Le Centre des femmes l’Héritage animera une soirée pour la journée Internationale des femmes

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Le Centre des femmes l’Héritage animera une soirée pour la journée Internationale des femmes
Le Centre des femmes l'Héritage animera une soirée dans le cadre de la Journée Internationale des femmes, le 8 mars. (Photo : L'Écho - Courtoisie)

LOUISEVILLE. Le Centre des femmes l’Héritage de Louiseville tiendra ce mardi 8 mars un 5@7 spécial pour le lancement de la bière L’Héritage, en collaboration avec la Microbrasserie Nouvelle-France de Saint-Alexis-des-Monts, dans le cadre de la Journée internationale des femmes.

L’animatrice de l’événement, Stéphanie Veillette, du Country Pop 103,1, permettra au public d’échanger sur le thème des Droits des femmes de cette année, qui est L’avenir est féministe. Une dégustation de la bière ainsi que des petites bouchées seront offertes sur place.

Comme l’explique la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie (TCFMF), la dernière année a été particulièrement difficile pour les femmes sur le marché de travail au cours de la dernière année au Québec, notamment en raison de la pandémie. La région de la Mauricie n’a pas été une exception. Des pertes d’emplois et de revenus ont été exacerbées, de même que des situations de violence conjugale, des féminicides, une augmentation du travail invisible, des problèmes de santé mentale et de solitude. C’est ce qui, selon la Table, rappelle en quoi le travail qui a été fait au cours des dernières décennies visant l’égalité des genres s’est montré fragile et précaire en raison de la pandémie, car les femmes ne sont pas au bout de leur combat.

La TCFMF interpelle donc toute la population à s’impliquer et à participer aux différentes activités prévues dans la région. « Cette journée est l’occasion de célébrer les réalisations économiques, politiques et sociales des femmes d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Plusieurs Mauriciennes se mobilisent pour offrir, comme partout au Québec, des activités de qualité et diversifiées tout en affirmant haut et fort que nous devons aller vers une transition féministe et écologique, » explique sa directrice Joanne Blais, par voie de communiqué.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires