La vente du presbytère mise sur pause

Par superadmin
La vente du presbytère mise sur pause
Quelques acheteurs sérieux sont intéressés à faire l'acquisition du presbytère de Maskinongé. 

MASKINONGÉ. Une deuxième rencontre avait lieu la semaine dernière quant à l’avenir du presbytère à Maskinongé. Rappelons que lors de la première séance d’information, les paroissiens ont décidé unanimement de procéder à la vente du presbytère. À partir de ce moment, le conseil de fabrique a enclenché le processus pour s’en départir ou d’en changer la vocation.

En attendant la suite des choses, la municipalité a été consultée sur son intérêt à acquérir le bâtiment et n’est pas intéressée. Quant à la lettre envoyée au diocèse, ce dernier a approuvé que le conseil de la fabrique dispose du presbytère avec certaines conditions.

«L’endroit ne pourra pas devenir un bar et l’acheteur pourrait devoir conserver la même image extérieure. Nous avons 4 ou 5 acheteurs intéressés, mais nous ne pouvons pas mettre une affiche à vendre devant le presbytère présentement ni négocier avec les personnes intéressées», explique le président du conseil de fabrique et abbé Jean-Pierre Guillemette.

En effet, le conseil de fabrique doit faire appel à un arpenteur pour bien localiser le terrain qui sera vendu avec le presbytère, être conforme et obtenir les mesures nécessaires à inscrire lors de l’entente finale. Actuellement, ces données seraient incomplètes.

Près de 70 citoyens étaient présents lors de cette deuxième rencontre et la population demeure sur sa position, le presbytère doit être vendu. Pour le moment, impossible de fixer une date précise quant à la vente officielle de ce bâtiment. M. Guillemette a fait savoir que les paroissiens seront mis au courant des développements de ce dossier et devraient être convoqués pour une troisième rencontre vers la fin de l’année.

Le presbytère en chiffres

– Coût annuel de chauffage: 9 000$

– Évaluation municipale du presbytère: 168 000$

– 1100 enveloppes remises aux citoyens pour la dîme

– 200 foyers ont contribué à la dîme

– En 2013: déficit de 12 000$

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires