Incendie majeur à St-Paulin: 350 truies périssent

Par superadmin

La communauté de St-Paulin a été ébranlée par un incendie d’envergure qui a pris naissance vers 16h15 hier à la porcherie de la ferme Rodi située sur le chemin du Bout-du-Monde. C’est grâce au travail acharné d’un peu plus de 60 pompiers que le pire a été évité. Ils ont sauvé trois bâtiments localisés à proximité du foyer. Par contre 350 truies ont péri et deux bâtiments ont totalement été détruits par le feu. Heureusement, on ne dénombre aucun blessé.

Denis Savard est directeur adjoint pour le service d’incendie de St-Paulin. Dès son arrivée sur les lieux, il a constaté que des flammes s’échappaient de deux des cinq bâtiments situés sur la ferme. Histoire de compliquer la tâche, un réservoir de propane se trouvait relativement près du brasier.

«Notre priorité a été de protéger la grosse tank de propane, explique-t-il. Nous avons combattu jusqu’à minuit, pour sauver les bâtiments 1, 2 et 5. La communication a été excellente, tout le monde a travaillé en équipe, ce qui a facilité notre travail.»

Mentionnons que la collaboration des pompiers provenant de neuf villages avoisinants a été requise.

Pour l’instant, la cause de l’incendie est inconnue. La tâche s’annonce difficile afin de trouver ce qui a pu entraîner un tel dégât, signifiait le service d’incendie ce matin. Aucune hypothèse n’avait encore été évoquée à ce moment.

Une source de fierté pour la municipalité

Pour le copropriétaire de la ferme, Joël Lessard, l’heure est à la reconstruction.

«Nous n’avons pas le choix, il faut repartir. Nous avons peut-être perdu 350 truies, mais il en reste environ 1200», fait-il valoir.

La mairesse de St-Paulin, Brigitte Gagnon, s’est rendue sur les lieux dès qu’elle a appris la nouvelle.

«C’est désolant, s’exprime-t-elle. C’était un incendie majeur. De loin, on voyait déjà l’ampleur que ça allait prendre.»

D’un tempérament optimiste, Mme Gagnon préférait parler de fierté plutôt que de désolation.

«Quand tu arrives sur les lieux et que tu constates qu’une entreprise de cette envergure-là est en train de brûler, ça donne un coup. On est fier des entreprises d’envergure comme la ferme Rodi. C’est un des plus grands producteurs de porcs et on est fier des pompiers et du travail qu’ils ont fait.»

La ferme Rodi est une entreprise familiale depuis quatre générations. Outre les deux frères Lessard, Joël et Éric, six employés participent à la vie de l’entreprise. Aucune mise à pied n’était prévue à court terme.

Vidéo de l’incendie, gracieuseté de Trois-Rivières 911

Rejoignez votre communauté sur Facebook

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires