Hommage bien senti à la Ferme Steve Croisetière

Hommage bien senti à la Ferme Steve Croisetière
Le couple Steve Croisetière et Claudel Lamy, en compagnie des membres du conseil municipal de Saint-Paulin.

HONNEUR.  Le conseil municipal de Saint-Paulin a rendu un vibrant hommage, le 13 novembre dernier, à la passion, à la détermination et au courage de Claudel Lamy et Steve Croisetière de la Ferme Steve Croisetière. Lors de cette activité reconnaissance, les élus ont su démontrer au public présent que Steve Croisetière a réussi à réaliser l’un de ses rêves avec beaucoup de persévérance. Chaque jour, au bout du rang Beauvallon, M. Croisetière ne compte pas ses heures en travaillant dans son entreprise agricole. L’agriculture, c’est carrément dans sa génétique. Il a grandi sachant qu’il aurait un jour sa propre ferme. À l’époque ses parents, Mario Croisetière et Solange Chevrette, menaient une activité agricole diversifiée à Maskinongé. Aidant aussi ses grands-parents dans les fermes familiales respectives, il a appris les bases de la production laitière qui allait devenir sa voie pour la suite des choses. Lors des derniers jours, le conseil municipal de la localité a tenu à souligner officiellement les efforts du couple dans ce projet agricole puisqu’avant de concrétiser son rêve, à plus d’une reprise, Steve Croisetière a dû défendre son expérience malgré son jeune âge et multiplier les démarches pour démontrer le réalisme de son projet d’affaires. Soutien et implications Établi à Saint-Paulin et propriétaire d’une ferme depuis juillet 2011, Steve Croisetière a reçu un important soutien pour le démarrage de son entreprise, notamment de la part de son père et de sa mère. Il a également pu miser sur la présence rassurante d’oncles et un apport significatif de sa belle-famille qui a pris goût au projet. Il a également bénéficié d’un soutien financier des Producteurs de lait du Québec. Stimulé par l’élan de solidarité l’ayant soutenu, celui qui, avant, était plutôt timide lorsque venait le temps de parler en public, s’est révélé à lui-même comme étant un acteur important pour toute la communauté agricole de la région. Tout de suite après avoir démarré, il a accepté de siéger sur le conseil d’administration de Relève agricole de la Mauricie. Dans cette fonction, la passion a si bien fait son oeuvre que, dès le début de l’année 2012, il en devenait vice-président. Il siège également aujourd’hui sur le conseil d’administration du Club Holstein St-Maurice Maskinongé et aussi sur celui du Syndicat de l’UPA de Maskinongé, comme membre de l’exécutif. Son implication s’étend encore plus loin. Il est généreux de son temps quant aux conseils qu’il est en mesure d’offrir aux autres agriculteurs qui sont en train d’élaborer un nouveau plan d’affaires. Il est devenu en outre un orateur intarissable lorsque vient le temps d’être conférencier ou d’animer une activité scolaire, mais surtout lorsqu’il a l’occasion de partager sa passion de l’agriculture. Au rythme d’un par année, la Ferme Steve Croisetière est même un lieu d’enrichissement pour des stagiaires. Appui de taille Bien qu’elle ne travaille pas à temps plein à la ferme, la conjointe de Steve Croisetière a toujours su l’épauler dans son entreprise et consacre elle aussi plusieurs heures pour assurer la réussite de ce projet. Claudel Lamy évolue actuellement en médecine familiale depuis trois ans à Shawinigan. Entre les rotations ponctuant les longues gardes à l’hôpital et les journées passées en clinique à faire le suivi de ses patients, elle voit aussi à la direction de l’enseignement pour les résidents en médecine familiale. Vivant de sa passion, elle est fière que son mari puisse aussi vivre de la sienne. Incendie Le 22 mai 2016, alors que le couple travaillait au démantèlement d’un silo à grains, une étincelle a complètement transformé la ferme en cendres. Les flammes ont complètement ravagé le bâtiment de ferme. Heureusement, personne n’a été blessé. Malgré la perte de plusieurs bêtes, 15 têtes du troupeau ont été sauvées. Avec un peu de recul, le couple a su se relever et a décidé de reconstruire. Aujourd’hui, les activités commerciales de la Ferme s’étendent de la production laitière, à la vente des surplus de foin, à la pension et au commerce des animaux, jusqu’au déneigement durant l’hiver. (Avec la collaboration de Louis-Alexandre Caron)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires