Triste nouvelle pour Yamachiche

Triste nouvelle pour Yamachiche
Près d'une cinquantaine de travailleurs perdent leur emploi. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

La meunerie Shur-Gain/Trouw Nutrition fermera ses portes

ÉCONOMIE. La meunerie Shur-Gain/Trouw Nutrition de Yamachiche cessera graduellement ses opérations pour fermer définitivement ses portes au courant des prochains mois.

Les activités de cette entreprise, construite il y a 70 ans et anciennement connue sous le nom de Meunerie Marcel Bérard,  seront transférées dans une meunerie actuellement en construction à Saint-Hyacinthe.

C’est la désuétude de l’usine de Yamachiche qui aurait motivé la décision. L’usine de Yamachiche se spécialisait dans la production de moulée pour les volailles. Malgré des investissements réalisés lors des dernières années, la meunerie n’avait pas l’efficacité escomptée par les dirigeants.

La cinquantaine d’employés de l’usine ont appris la nouvelle ce jeudi. Ces travailleurs seront accompagnés dans une transition vers la retraite alors que d’autres seront invités à appliquer sur des postes disponibles dans les autres installations de l’entreprise.

Au niveau du service à la clientèle, Shur-Gain/Trouw Nutrition promet continuer de servir ses clients de la même façon qu’elle le faisait à Yamachiche, mais maintenant avec l’usine de Saint-Hyacinthe.

Dur coup pour Yamachiche

Pour la Municipalité de Yamachiche, il s’agit là d’une mauvaise nouvelle. «On ne s’attendait vraiment pas à ça. C’est une mauvaise surprise! Mes pensées vont aux travailleurs et leur famille. Perdre un emploi, ce n’est jamais facile. On passe souvent plus de temps au travail qu’à la maison, donc un emploi c’est un peu un mode de vie. C’est une grosse perte! C’est une page d’histoire à Yamachiche qui se tourne»,  confie le maire Paul Carbonneau.

À la fin de l’année, il n’y aura plus aucune trace de la présence de la meunerie à Yamachiche. Dès sa fermeture, l’entreprise procédera à la démolition des installations dans le but de procéder à la vente du terrain.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires