Desjardins s’associe au hub agroalimentaire

Desjardins s’associe au hub agroalimentaire
La MRC de Maskinongé reçoit un appui financier de taille de Desjardins dans la réalisation du projet de hub agroalimentaire. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

ÉCONOMIE. Le centre régional d’expertise en agroalimentaire que s’apprête à réaliser la MRC de Maskinongé, à Louiseville, suscite un réel engouement dans le milieu.

En plus de miser sur bon nombre d’entreprises locales qui ont déjà manifesté leur intérêt pour utiliser les installations de production, de transformation ou de mise en marché de produits, la MRC de Maskinongé, porteuse de cette initiative, confirme l’arrivée d’un partenaire majeur au sein du projet.

En effet, Desjardins a signé une entente de partenariat avec la MRC de Maskinongé pour l’appuyer dans la réalisation de ce futur hub agroalimentaire, lequel nécessite des investissements de 1,65 million de dollars.

Cette entente prévoit une contribution financière globale de 700 000$ de Desjardins, en plus de voir son nom être associé au projet.

La somme d’argent allouée provient du Fonds de 100 M$ du Mouvement Desjardins pour soutenir le développement socioéconomique et les projets porteurs en région. À cela s’ajoute la participation financière de la Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie et des caisses populaires de Maskinongé et de Saint-Alexis-des-Monts par l’entremise de leur Fonds d’aide au développement du milieu.

«L’appui de Desjardins est majeur. Ce projet est un besoin clairement exprimé par le milieu et Desjardins vient justement nous aider à y répondre. Ça vient renforcer notre secteur agroalimentaire en Mauricie. C’est un projet régional qui aura aussi des retombées régionales. Les gens de Desjardins ont bien vu où on s’en allait avec notre idée et nous sommes heureux de bénéficier de leur apport et de leur collaboration. Desjardins sera dans l’image de marque de notre infrastructure et va s’impliquer activement dans ce projet», se réjouit Jean-Frédéric Bourassa, coordonnateur du Service de développement économique et du territoire de la MRC de Maskinongé.

M. Bourassa précise que parmi les projets de développement de la MRC de Maskinongé, celui du hub agroalimentaire correspondait parfaitement aux objectifs de Desjardins.

«On s’est rendu compte assez rapidement que notre projet avait un grand potentiel et qu’il y avait une belle opportunité d’établir un partenariat solide avec Desjardins. Notre projet cadrait bien avec leurs critères. Notre demande a été acceptée et entérinée», souligne-t-il.

De son côté, Desjardins confirme l’existence de cette entente et de ce partenariat, mais ne souhaite pas élaborer davantage sur ce dossier, préférant communiquer de façon officielle les détails lors d’une annonce qui devrait avoir lieu cet automne.

Depuis qu’elle a annoncé son intention de réaliser ce projet novateur et unique en Mauricie, la MRC de Maskinongé sent une certaine mobilisation. «Ce qui est vraiment intéressant, c’est qu’on remarque un certain consensus de nos entreprises et des partenaires envers le projet. Ça vient confirmer le besoin d’avoir un centre d’expertise en agroalimentaire. Notre territoire est très agricole et on doit miser là-dessus. On veut développer ce secteur-là», confie Jean-Frédéric Bourassa.

Bientôt des travaux

La MRC de Maskinongé se prépare par ailleurs à lancer l’appel d’offres pour réaliser les améliorations locatives et les aménagements requis pour le bon fonctionnement du hub agroalimentaire dans le bâtiment qui abritait autrefois les Boiseries Leblanc.

«C’est une étape importante. On doit déterminer ce dont on a de besoin en terme d’équipements, faire des modifications et des améliorations au bâtiment pour pouvoir accueillir nos entreprises et répondre à leurs besoins. Ça prend un peu plus de temps que prévu, mais c’est une étape névralgique. On ne peut pas se tromper», précise le coordonnateur du Service de développement économique et du territoire de la MRC de Maskinongé.

La MRC de Maskinongé s’attend à procéder à l’ouverture du hub agroalimentaire à la fin de l’année tel que le prévoit l’échéancier.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

1
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] La MRC de Maskinongé reçoit un appui financier de taille de Desjardins dans la réalisation du pro… […]