Des paramédics de la région manifestent devant le bureau de Jean-Paul Diamond

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
Des paramédics de la région manifestent devant le bureau de Jean-Paul Diamond
Photo

Une dizaine de paramédics et employés préhospitaliers de la région ont manifesté cet avant-midi à Louiseville devant le bureau du député de Maskinongé, Jean-Paul Diamond, afin de faire pression, sur la majorité des députés libéraux, pour leur expliquer l’importance que le gouvernement a de venir s’asseoir à la table et de négocier de façon franche sur le volet portant sur la nouvelle échelle salariale qui devait être mise en application pour juillet.

En effet, les paramédics tentent toujours de conclure les négociations avec le gouvernement du Québec. Le litige porte sur une question salariale: les paramédics revendiquent une intégration uniforme juste et équitable pour les 4 000 paramédics du Québec. «Ce dossier devait être débuté depuis mai de l’an passé pour être mis en application pour le 1er juillet de cette année. Malheureusement, aucun développement depuis ce temps-là. Le gouvernement n’a pas changé sa position», mentionne François Trudelle, président de la Fraternité des paramédics et des employés des services préhospitaliers du Québec (FPESPQ).

Cette nouvelle échelle permettrait de faire passer le salaire maximum de 24 $ l’heure à 30 $ l’heure. Dans la région, la FPESPQ représente notamment les paramédics syndiqués de la Coopérative des ambulanciers de la Mauricie, d’Ambulance 0911 de Louiseville, des Ambulances 33-33 de Saint-Tite ainsi que ceux de Drummondville et de Victoriaville.

Du côté du député Diamond, aucun commentaire n’a été fait à ce sujet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires