Des moments forts pour le festival de la Truite Mouchetée

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Des moments forts pour le festival de la Truite Mouchetée
René Lemay, président du festival de la Truite Mouchetée, exprime toute sa fierté par rapport à la tenue du festival, cette année. (Photo : L'Écho - Daniel Birru)

FESTIVAL. « Au-delà de mes espérances » : voilà comment René Lemay a décrit la fin du festival de la Truite Mouchetée, en fin de semaine dernière, à Saint-Alexis-des-Monts. Autant satisfait par la performance des artistes que la présence des festivaliers, le président soutient qu’il s’agissait d’une expérience qui a complètement fait revivre le village, après deux ans de pandémie, et qu’il a senti un réel engouement auprès du public.

Si les derniers chiffres ne sont pas encore sortis, M. Lemay estime qu’il y avait environ 1,200 personnes présentes au spectacle de Kaïn, qui était pressenti comme étant le plus important de la semaine. Une grande satisfaction auprès du public, comme il a pu le constater. 

« On voyait que les gens avaient hâte de sortir de la maison, d’assister aux spectacles en plein air. […] C’est sûr qu’après deux ans de pandémie, les gens étaient contents de sortir enfin, » mentionne-t-il, ajoutant qu’il est fier que ce soit ce festival, lancé en début d’été, qui a permis ce rassemblement, auprès de la communauté.

René Lemay se réjouit aussi de la provenance du public : même s’il n’a pas réussi à parler avec tout le monde, il affirme avoir discuté avec certaines personnes originaires de Montréal, de Victoriaville, de Shawinigan, de Trois-Rivières : certains venaient même en roulotte, et sont restés à Saint-Alexis pour toute la durée du festival.

La pêche a été un autre grand succès pour le festival cette année, alors qu’une dizaine de truite étiquetée ont été repêchées. Cependant, la truite à 1000$ est restée dans l’eau, et personne n’a eu le privilège de repartir avec.

« On est tous très satisfaits du déroulement du festival, » dit M. Lemay, en référence à son équipe. « Tout le monde a passé du bon temps, et a bien su profiter de la belle température. Elle n’était peut-être pas optimal dans les premiers jours, mais pour l’essentiel du festival, on a connu du beau temps, et c’est ce qui compte. »

Le président souhaite également remercier les élus politiques, les députés fédéral et provincial Yves Perron et Simon Allaire, de même que le maire Michel Bourassa, pour leur implication dans le festival, ce qui a grandement contribué à le faire vivre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires