Des jeunes apprennent les rudiments de la pêche sur glace 

Par superadmin

L’Aire faunique communautaire (AFC) du lac Saint-Pierre et la Fondation de la faune du Québec ont permis d’initier les jeunes à la pêche blanche, le 5 février dernier à Yamachiche. 

Au total, 62 jeunes filles et garçons provenant de l’école Yamachiche-Saint-Léon ont participé à une journée de pêche blanche dans le cadre d’une activité du programme Pêche en herbe de la Fondation de la faune du Québec. Cette journée incluait une formation sur la pêche, la sécurité, la réglementation et la biologie du poisson. Elle se terminait avec la pêche blanche supervisée.

Cette activité offerte pour la première fois par l’AFC du lac Saint-Pierre a été sélectionnée parmi les projets offrant le meilleur encadrement et les meilleures activités de formation auprès des jeunes adeptes de la pêche.

Or, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a autorisé de remettre à chaque jeune pêcheur un permis de pêche valide jusqu’à l’âge de 18 ans. La Fondation de la faune a également remis une brochure éducative et des équipements servant à la pêche.

«L’activité de pêche blanche met à contribution les organismes locaux et nous permet de rejoindre les jeunes durant la période hivernale. Le Québec compte plus d’un million de pêcheurs qui fréquentent et protègent les lacs et les rivières, une richesse unique de notre vaste territoire québécois. Nous souhaitons que cette journée d’initiation à la pêche permette à ces jeunes adeptes de s’ajouter aux nombreux pêcheurs québécois», souligne André Martin, président-directeur général de la Fondation de la faune du Québec.

Quant à lui, le directeur de l’AFC du lac Saint-Pierre voit là une belle occasion d’éduquer les jeunes.

«On a expliqué les règlements, les espèces qu’on a le droit de pêcher, ce qu’était la pêche et comment ça fonctionnait. Ça permet de les intéresser à d’autres choses que les jeux vidéo», confie Stéphane Marin.

Rappelons que l’Aire faunique communautaire du lac Saint-Pierre a pour mandat d’assurer la conservation de la faune aquatique et de voir à ce que tous les pêcheurs aient le bon permis et qu’ils pêchent uniquement les espèces autorisées.

Depuis sa création en 1997, le programme <@Ri>Pêche en herbe<@$p> a permis d’initier à la pêche plus de 250 000 jeunes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires