De nouveaux propriétaires pour Fèves épicées Alxtreme  

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
De nouveaux propriétaires pour Fèves épicées Alxtreme  
Les Fèves épicées Alxtreme sont désormais la propriété de Jérôme Fréchette, Maxime Arcand et Éric Fortin. (Photo : tirée de Facebook)

ALIMENTATION.  Les fameuses fèves épicées développées par la famille Alarie de Louiseville changent de mains. 

Commercialisées depuis 2017 par Alex Alarie sous le nom de Les Fèves épicées Alxtreme, elles seront désormais produites par Les Maraîchers du Grand Bellechasse, une entreprise de Charette spécialisée dans la culture de piments forts.

« C’est un super beau produit que tout le monde aime. C’était l’occasion pour nous de diversifier notre propre gamme de produits », explique Maxime Arcand, propriétaire de la ferme maraîchère avec Jérôme Fréchette et Éric Fortin.

Il n’est évidemment pas question de changer la recette de fèves marinées qui a été mise en marché une première fois en 1997 sous le nom de Griffes du Diable au bar La Terrasse du Loup à Louiseville, appartenant à la famille Alarie. Les propriétaires de l’établissement avaient fait cette découverte lors d’un voyage en Louisiane et s’étaient mis en tête de la reproduire à leur retour. Là-bas, les fèves épicées remplaçaient le traditionnel bâton de céleri dans les Bloody Caesar.

À la vente du bar en 2005, le produit cesse d’être vendu, mais revient sur le marché en 2017 à l’initiative d’Alex Alarie qui fait revivre la recette de ses grands-parents. Servies dans des Bloody Caesar, nachos, burgers, etc., les Fèves épicées Alxtreme étaient distribuées dans une vingtaine de restaurants et bars de la région au moment de la vente cet automne.

Les nouveaux propriétaires de la marque entendent développer le marché dans les prochains mois. Leur première initiative a été de changer le nom de l’entreprise qui commercialisera dorénavant les fèves marinées sous le nom de Les Aliments épicés Alxtreme.

« Avec les piments forts que nous cultivons à Charette, nous allons lancer bientôt des produits transformés qui seront commercialisés sous cette nouvelle marque », explique Maxime Arcand qui est également enseignant au Cégep de Trois-Rivières. Il avait d’ailleurs déjà eu comme élève Alex Alarie qui demeure associé aux nouveaux propriétaires à titre de conseiller.

Même si Les Maraîchers du Grand Bellechasse ont une serre à Charette  et des champs, il n’est pas question de se lancer dans la culture de fèves. « Il y a de bons producteurs à Louiseville avec les fermes Frigon et Ricard, on va continuer à s’approvisionner de ce côté », termine Maxime Arcand.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires