«Coup de chapeau» à la Maison du commis-voyageur

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
«Coup de chapeau» à la Maison du commis-voyageur
Sur la photo

Cette année, la Maison du commis-voyageur de Louiseville présente, et ce, jusqu’au 3 septembre prochain, l’exposition La belle époque du chapeau et des parures.

Les visiteurs pourront lors de leur passage découvrir plusieurs œuvres, et bien sûr des chapeaux datant de plusieurs époques, des années 1900 à aujourd’hui. Des parures de toutes sortes, souliers, ceintures, foulards, parures de robes, sacs à main, tableaux font également partie de l’exposition. Les hommes pourront aussi trouver leur comble puisqu’il y a une section réservée uniquement pour présenter des accessoires masculins. «Cette exposition a été montée par nostalgie, car le port du chapeau représente beaucoup, du début du siècle jusqu’à la Révolution tranquille, époque qui a beaucoup marqué. De plus, en présentant cette exposition, nous avons voulu rendre hommage à toutes les chapelières du Québec», mentionne Mme Pauline Caumartin, l’investigatrice de cette exposition.

 

Cela a pris à Mme Caumartin plus qu’une année pour pouvoir mettre sur pied ce projet ainsi que dénicher tous les objets, accessoires, articles présentés, la majorité provenant du public. «Cette exposition est d’autant plus intéressante puisque plusieurs articles attirent l’œil, étant d’une très grande originalité. Entre autres les gens s’arrêtent sur le chapeau de fraises de New York, les sacs à main de mariages, les chapeaux fabriqués de plumes. Les chaussures aussi sont une attraction particulière, la plupart fournis par Mme Louise B. Lafrenière. Cette enseignante à la retraite de l’école secondaire l’Escale nous a fourni plusieurs de ses paires de chaussures qu’elle portait à l’époque. Des visiteurs d’ici reconnaissent même les chaussures de Mme Lafrenière», raconte Mme Caumartin.

 

Mentionnons que les visites sont libres, mais que des hôtesses sont toujours sur place pour répondre aux questions des visiteurs. «De plus, ceux et celles qui le désirent peuvent porter un chapeau, ça serait encore plus intéressant pour la visite», ajoute Mme Caumartin.

 

L’exposition La belle époque du chapeau et des parures est présentée jusqu’au 3 septembre prochain, du lundi au vendredi, de 9 h 30 à 11 h 30 et de 13 h à 16 h 30.

Un circuit patrimonial

La Maison du commis-voyageur offre également à cette même occasion un mini circuit patrimonial aux visiteurs. En effet, ces derniers pourront prendre part à un parcours établit et déambuler les rues Notre-Dame Nord et Rémi-Paul à Louiseville, où plusieurs histoires seront racontées sur des familles influentes qui ont marqué l’histoire de la ville. L’architecture d’une quinzaine de maisons sera ainsi expliquée en plus de l’histoire des propriétaires qui y résidaient.

 

Cette excursion d’une durée d’environ une heure se fait à pied, le tout accompagné d’une guide qui saura répondre aux questions.

 

Ce parcours du mini circuit patrimonial est disponible aux passants les mardis, mercredis et jeudis, jusqu’au 13 août, de 9 h 30 à 11 h 30 et de 13 h à 16 h.

 

Rappelons que le tout est gratuit! L’an passé, l’exposition Son voile qui volait, une exposition de robes de mariée, avait attiré plus de 500 personnes.

 

Pour de plus amples informations, il suffit de contacter le personnel de la Maison de commis-voyageur (115, avenue Saint-Laurent, Louiseville) au 819 2289437, poste 721.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires