Toute la Mauricie passe au rouge

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Toute la Mauricie passe au rouge

SANTÉ. Après Trois-Rivières il y a quelques jours, voilà que le reste de la Mauricie passera au rouge. Le gouvernement du Québec vient d’annoncer via son site www.quebec.ca que toute la région passera au Palier 4 – Alerte maximale à compter du samedi 24 octobre.

Ainsi, on apprend que : «Pour tous les territoires de la Mauricie excluant la ville de Trois-Rivières, la plupart des mesures entreront en vigueur le samedi 24 octobre, notamment la fermeture des restaurants et des bars. Toutefois, certaines mesures, telles que celles concernant les milieux scolaire et sportif, entreront en vigueur le lundi 26 octobre.»

Le CIUSSS Mauricie-et-Centre-du-Québec confirme aussi que le Centre-de-la-Mauricie, les MRC de Maskinongé, des Chenaux et de Mékinac ainsi que le Haut-Saint-Maurice au palier rouge du système d’alertes régionales. L’ensemble de la région sociosanitaire desservie par le CIUSSS-MCQ atteint désormais le palier d’alerte maximale.

«La décision de passer au palier rouge pour l’ensemble de la Mauricie s’appuie sur une analyse des 14 derniers jours. Nous constatons une hausse de nouveaux cas et une multiplication du nombre d’éclosions dans différents milieux. La situation des derniers jours nous confirme également que le virus se transmet activement et de façon marquée, notamment par les rassemblements et la circulation quotidienne de la population entre les différents territoires de la Mauricie. Nous invitons la population à collaborer aux enquêtes pour freiner la propagation du virus», indique Dre Marie Josée Godi, directrice régionale de la santé publique.

«Ce n’est pas une bonne nouvelle. J’espère quand même que M. Legault va regarder pour que les restaurants qui sont au diapason et les gymnases puissent rester ouverts. Il faut que les gens puissent continuer de faire de l’exercice et que nos jeunes bougent, c’est important. Les gens ont fait beaucoup d’efforts et ils respectent en grande majorité les règles chez nous. Je ne suis pas contre la décision de la santé publique, mais je ne suis pas heureux de ça aujourd’hui», a commenté Yvon Deshaies, maire de Louiseville.

Des mesures spécifiques temporaires doivent être mises en place afin de ralentir la transmission du virus. Celles-ci doivent être respectées pour sauver la vie des personnes âgées, pour pouvoir garder les jeunes à l’école et pour limiter la pression sur le système de santé et le personnel soignant afin de pouvoir continuer de soigner les personnes malades, précise le CIUSSS.

Mentionnons notamment que :

  • Les rassemblements dans les domiciles privés sont interdits.
  • Les visites dans les milieux de vie pour aînés (CHSLD, RPA et RI) doivent respecter les consignes suivantes : une visite à des fins humanitaires est permise; la visite d’un proche aidant est permise; ces visites doivent se limiter à un maximum d’une personne à la fois, pour un total de deux personnes par jour.
  • Les rassemblements dans les lieux publics sont interdits, sauf dans les lieux de culte et de funérailles où ils doivent se limiter à 25 personnes. De plus, un registre des invités doit être tenu.
  • Les déplacements non essentiels vers d’autres régions ou à l’extérieur du Québec ne sont pas recommandés

***

COVID-19: 67 nouveaux cas et un décès

Le CIUSSS Mauricie-et-du-Centre-du-Québec signale aussi 67 nouveaux cas dans la dernière journée, ce qui porte à 706 le nombre de cas actifs sur le territoire. On déplore également un décès en centre hospitalier.

Sur les 67 nouveaux cas, 35 sont situés en Mauricie, soit dans le Haut-Saint-Maurice (+1), dans la MRC de Mékinac (+1), dans la MRC de Maskinongé (+9), à Shawinigan (+4) et à Trois-Rivières (+20).

Dans les écoles, des élèves des écoles Dominique-Savio, Sainte-Marie, Saint-Jacques, Beau-Soleil, Chavigny, des Bâtisseurs – Pavillon Notre-Dame-des-Prairies, Jacques-Hétu, Madeleine-de-Verchères et Saint-Joseph ont obtenu un test positif à la COVID-19 dans la dernière journée.

Le nombre d’hospitalisation est, quant à lui, demeuré stable avec 24 personnes hospitalisées.

Augmentation plus marquée en octobre

Après une période plus calme de juin à août, le CIUSSS MCQ remarque une augmentation graduelle des nouveaux cas de COVID-19 dans la région en septembre, mais de façon plus marquée en octobre. D’ailleurs, certaines journées du mois d’octobre ont vu le nombre de nouveaux cas excéder les plus fortes journées de la première vague du printemps dernier.

Depuis le 5 octobre, huit décès reliés à la COVID-19 sont survenus, mais aucun d’eux ne provient de CHSLD.

Une ligne dédiée afin de soutenir les proches aidants

La situation actuelle suscite plusieurs questions pour les proches aidants qui sont à nouveau autorisés dans les milieux de vie. Depuis la mi-juillet, une ligne téléphonique et une adresse courriel sont disponibles pour les proches aidants des usagers en ressource intermédiaire et de type familial (RI-RTF) et les résidences privées pour aînés (RPA) afin de répondre à leurs questions:

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires