Les cloches sonnent pour ces «anges gardiens»

Les cloches sonnent pour ces «anges gardiens»
Yvon Deshaies, maire de Louiseville, devant l'église Saint-Antoine-de-Padoue. (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

SOLIDARITÉ. Les cloches d’une église ont une fonction symbolique. Lorsqu’elles retentissent, c’est généralement pour aviser les paroissiens de l’heure du dîner, du souper ou d’un événement important.

«En faisant partir les cloches ensemble, ça envoie un regain d’espoir et un peu de positif»

– Yvon Deshaies

À l’image du mouvement qui encourage la population à faire clignoter les lumières de leur résidence pendant une minute chaque soir à 20h30, le maire de Louiseville a décidé, depuis le 20 mars, de faire sonner les cloches de l’église Saint-Antoine-de-Padoue, tous les soirs à 20h. Cette nouvelle initiative vise, tout comme «Flash tes lumières», à rendre hommage au gouvernement Legault, aux travailleurs du réseau de la santé ainsi qu’aux intervenants de première ligne mobilisés pendant cette pandémie du COVID-19. «Je me demandais personnellement ce que je pouvais faire pour remercier tous ces gens qui travaillent pour nous. Je voulais contribuer à ma façon. Notre église est fermée et il n’y a plus rien qui bouge à Louiseville. On traverse une période très difficile. Le fait de sonner les cloches de l’église, c’est pour être solidaire avec tous ceux qui travaillent pour nous aider dans les domaines de la santé, des services essentiels et d’urgence», explique Yvon Deshaies, maire de Louiseville.

«Ce n’est pas une question de religion, précise-t-il. Le son des cloches est universel. Ça n’a pas de frontière. Les cloches ont trois principales significations. Elles pleurent quand les gens meurent, elles rient quand les gens s’unissent et elles chantent quand un petit bébé arrive. Présentement, on a un peu de peine ces temps-ci. En faisant partir les cloches ensemble, ça envoie un regain d’espoir et un peu de positif.»

Yvon Deshaies souhaiterait que le Québec en entier participe à cette vague de solidarité. Déjà, les églises de Maskinongé, Yamachiche et Saint-Sévère ont emboité le pas dans ce clin d’œil collectif. «Entendre les cloches, c’est quelque chose qui fait du bien. J’aime ce son-là. Je peux vous dire que les gens apprécient le geste et les commentaires sont positifs», dit-il.

Des décisions cruciales

Depuis le début de la crise provoquée par la COVID-19, nombreux sont ceux qui reconnaissent le leadership du premier ministre François Legault ainsi que le travail accompli jusqu’à maintenant par son équipe. Le maire de Louiseville ne se cache pas pour partager haut et fort sa satisfaction envers le gouvernement provincial en place.

«Dans ces moments-là, il faut mettre la partisanerie et les allégeances politiques de côté. On doit se serrer les coudes tout le monde ensemble. M. Legault a agi comme un vrai premier ministre et il a pris la situation en main dès le début. Lui et son équipe travaillent fort pour nous aider. Ils n’ont jamais arrêté et ils sont là chaque jour devant les caméras pour bien informer la population. Il est évident qu’ils ne pourront pas tout régler, car c’est une crise majeure que personne n’a jamais vécue auparavant. Par contre, c’est important de souligner le beau travail qu’ils font jusqu’à maintenant. Chapeau à ces gens-là», soutient M. Deshaies.

Rappelons que les citoyens n’ont plus accès aux bâtiments municipaux de la Ville de Louiseville, et ce, pour une durée indéterminée. Les services aux citoyens sont offerts par téléphone ou par courriel seulement, comme c’est le cas dans la plupart des municipalités de la MRC de Maskinongé.

Partager cet article

2
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Geneviève Richardveronique Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
veronique
Invité
veronique

mci a m le maire on ladore de toute lequipe des anges gardiens la villa de louisville mercixxxxx

Geneviève Richard
Invité

Sans vouloir faire de guerre de clocher (haha), j’aimerais mentionner qu’à ma connaissance, Saint-Sévère a été la première municipalité à faire résonner ses cloches, soit le 19 mars dernier. À 20 h 30 tous les deux jours depuis, en même temps que les lumières de la population (d’ailleurs pourquoi 20 h puisque le mouvement est à 20 h !?). Venez faire un tour vous verrez ou encore sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/groups/205622806781420/