COVID-19: 89 cas chez Olymel à Yamachiche

Stéphane Lévesque
COVID-19: 89 cas chez Olymel à Yamachiche

La région de la Mauricie/Centre-du-Québec compte maintenant 494 cas confirmés de COVID-19, soit 431 en Mauricie et 63 au Centre-du-Québec. On constate également un nouveau décès, ce qui porte le nombre total à 8 pour la région.

On retrouve huit personnes aux soins intensifs, tandis que 17 sont hospitalisées.

Ce sont 80 employés du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec qui  sont touchés par la COVID-19, soit sept de plus que la veille. Au CHSLD Laflèche, 46 résidents (+6) ont reçu un diagnostic positif, de même que 32 (+4) employés du CHSLD.

Également, 89 des cas confirmés sont des employés de l’entreprise Olymel de Yamachiche.

Cas confirmés dans la région

Réseau local de santé

Arthabaska-et-de-l’Érable

Centre-de-la-Mauricie

Drummond

Trois-Rivières

Vallée-de-la-Batiscan

Bécancour-Nicolet-Yamaska

Maskinongé

Haut-Saint-Maurice

Hier

11

141

43

157

12

7

60

0

Aujourd’hui

11

166

45

178

15

7

72

0

François Legault prolonge la pause au 4 mai

Tout en se réjouissant que le Québec soit l’état nord-américain qui respecterait le plus les consignes de distanciation selon Google, le premier ministre a décrété que la fermeture des entreprises et des commerces non essentiels allait se poursuivre au-delà du 13 avril. La date est repoussée au 4 mai.

«Pour finir d’aplanir la courbe, pour sauver le maximum de vies, on doit mettre le Québec sur pause un peu plus longtemps», a indiqué François Legault en précisant qu’il y a maintenant 7944 cas confirmés de COVID‑19 et 94 personnes décédées. Les hospitalisations sont au nombre de 525, dont 154 personnes aux soins intensifs. «On est toujours dans la pente ascendante de la courbe. On en a encore pour quelques semaines. On rentre dans une phase décisive», dit-il.

Du côté des masques N95 et des gants, le Québec a reçu des commandes. La réserve est maintenant à 13 jours de réserve. Pour les masques chirurgicaux et les blouses, les stocks permettent de répondre aux besoins pour 7 jours. «On regarde des alternatives, pour fabriquer ces items au Québec», souligne François Legault.

Au plan économique, en compagnie du ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, le premier ministre du Québec a profité de son point de presse du 5 avril pour signifier que son gouvernement travaillait sur le futur. «On se prépare pour l’après. On doit acheter québécois. C’est important pour nos entreprises et les travailleurs».

C’est ainsi que le gouvernement lancera Le panier bleu, une plate-forme pour favoriser l’achat local. «La crise sanitaire nous a permis de réaliser à quel point nous avons besoin d’une stratégie ambitieuse pour le commerce local et le commerce électronique. On va en faire une priorité», déclare Pierre Fitzgibbon, le ministre de l’Économie.

 

Cas par région

01 – Bas-Saint-Laurent 27
02 – Saguenay – Lac-Saint-Jean 79
03 – Capitale-Nationale 345
04 – Mauricie-et-Centre-du-Québec 494
05 – Estrie 518
06 – Montréal 3 713
07 – Outaouais 109
08 – Abitibi-Témiscamingue 83
09 – Côte-Nord 58
10 – Nord-du-Québec 2
11 – Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 54
12 – Chaudière-Appalaches 156
13 – Laval 640
14 – Lanaudière 446
15 – Laurentides 408
16 – Montérégie 806
17 – Nunavik 2
18 – Terres-Cries-de-la-Baie-James 4
Total 7 944
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
raymond Hebert
raymond Hebert
6 mois

Bonjour, c’est à se demander s’il y a des cas d’exception ici en région et aussi en province. Olymel depuis le mois de mars a des personnes infectées au covid-19 et au début ils ont mis 4 jours avant de réagir à cela résultat 9 personnes contaminés ensuite 17 ils ont fermé l’usine pendant i petite semaine même si la recommandation du gouvernement demandait que les personnes ayant été en contact devaient s’isoler pendant 14 jours, ils ont eu l’audace de téléphoner aux employés pour qu’ils entrent pour soi-disant  »vider les frigidaires » les employés se sentant sous pression par l’employeur 50 sont entrés au début le travail a recommencé comme si rien n’était les mesures extrêmes n’ont certainement pas été appliquées car il s’en est suivi une augmentation à 51 cas pui 57 cas avec le résultats que ces personnes sont des personnes qui transmettent le virus dans plusieurs régions maintenant pour Olymel le compte est rendu à 89 et ce n’est pas terminé on parle de près d’une centaine.
Est-ce que c’est ça un citoyen corporatif je ne crois pas, on s’est foutu des travailleurs et aussi de la population du Québec en agissant de façon à ce que ce virus se propage jusqu’à je ne sais ou, de plus ils ont (Olymel) agit de la même façon à L’Ange-Gardien ça a débuté par trois cas et ça a augmenté comme de raison la faute de ces deux cas vient d’un ‘je m’en fout’ de cette compagnie qui est centrée sur la piastre au détriment des employés, ce qui compte ce sont les cochon$.
On constate une augmentation des cas en région, en province, des morts et leur façon de procéder ou ‘gérer’…
les gens qui y ont délibérément devraient être vus comme des COUPABLES.

* Ce qui me frustre le plus dans ce cas c’est que nous dans la population faisons de grands efforts de confinement et
de distanciation, on menace même de leur produire des amendes et qu’en est-il de cette compagnie qui ne suit rien et contribue à propager ce virus en faisant travailler des gens cote à cote en situation de proximité, ou sont les réprimandes, les amendes RIEN c’est comme caché même dans les points de presse, Aberration!
Raymond Hébert