Baisse des raccompagnements dans la région

Baisse des raccompagnements dans la région
Moins de gens ont sollicité le service de raccompagnement d'Opération Nez rouge dans la région.

BILAN. Les nombreux bénévoles d’Opération Nez rouge ont permis à 2 264 personnes de regagner leur domicile en toute sécurité en Mauricie et dans Nicolet-Bécancour durant le temps des Fêtes 2017. Si ce bilan montre une diminution des raccompagnements dans la région, les organisateurs demeurent positifs et sont satisfaits de cette 34e campagne d’Opération Nez rouge. «Ce n’est pas une année record, mais je suis bien heureuse quand même. Ça bien été. Nous avons annulé la journée du 23 décembre à cause de la neige, sinon dans l’ensemble la campagne  s’est bien déroulée. Les gens ont été généreux», révèle Mylène Bélanger, coordonnatrice régionale d’Opération Nez rouge. «C’est une légère diminution par rapport à l’an dernier, mais on sent que le service est toujours aussi nécessaire. Je suis épatée par le nombre de bénévoles qui ont décidé de s’impliquer. Ça répond bien. Opération Nez rouge rassemble les gens. C’est un service qui a lieu d’être et on le voit bien parce que les besoins sont là», ajoute-t-elle. En 2017, la campagne était réduite de 37 à 31 jours ce qui justifie notamment cette baisse des raccompagnements. Opération Nez rouge a aussi connu une baisse au niveau des bénévoles alors que 874 personnes ont décidé de s’impliquer entre le 1er et le 31 décembre comparativement à 1 031 l’an dernier. À la centrale de Trois-Rivières, les profits obtenus par les raccompagnements sont remis à la Fondation les Amis des Estacades à Trois-Rivières. Centrale secondaire de Louiseville Lors de son bilan régional, Opération Nez rouge a également dévoilé les résultats de sa centrale secondaire basée à la Maison de jeunes l’Éveil jeunesse de Louiseville. Au total, 82 raccompagnements ont été effectués pendant les sept soirs où le service était disponible, soit 16 raccompagnements de moins qu’en 2016. Chaque soir, près de 20 bénévoles assuraient le service localement pour le territoire de la MRC de Maskinongé. Opération Nez rouge souhaite déjà dépasser la barre des 100 raccompagnements l’an prochain. Rappelons que la centrale secondaire de Louiseville est de retour à Louiseville depuis 2015. Une partie des profits amassés sont remis à la Maison de jeunes l’Éveil jeunesse de Louiseville. À l’échelle du Québec, le bilan est également en baisse avec 53 743 raccompagnements dans lesquels ont été impliqués 39 668 bénévoles. Durant les dernières semaines, bénévoles comme utilisateurs ont été nombreux à avoir recours à l’application mobile de l’Opération Nez rouge activée par Desjardins, qui était disponible gratuitement pour une septième année. En effet, pendant la campagne 2017, pas moins de 99 049 utilisations ont été enregistrées dans tout le Canada, un chiffre qui en dit long sur la popularité de ses multiples fonctionnalités. Les organisateurs se préparent déjà pour la campagne 2018 qui débutera le 30 novembre 2018. <Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires