Avenir incertain pour le Plan de prospection du CLD

Par superadmin
Avenir incertain pour le Plan de prospection du CLD

Yvon Deshaies

LOUISEVILLE. Il y a près d’un an, la Ville de Louiseville s’est engagée à contribuer au Plan de prospection du Centre local de développement (CLD) de la MRC de Maskinongé à la hauteur de 105 000$. Ce plan visait à développer le Parc industriel régional situé à Louiseville et à procéder à l’embauche d’une ressource responsable d’amener de nouvelles entreprises sur une période de trois ans.

Or, après réflexion et suite aux coupures imposées par le gouvernement provincial au CLD de la MRC de Maskinongé et à la réorganisation de l’équipe de travail de l’organisme, l’avenir de ce plan est incertain.

Des citoyens mécontents des résultats obtenus au cours de la dernière année avec ce projet ont amené le conseil municipal de Louiseville à se questionner et à discuter avec le CLD sur les prochains versements prévus dans l’entente pour les deux dernières années du projet, soit 2015 et 2016.

«Le CLD a décidé de prendre le versement qu’on avait fait en 2014 et le transférer pour l’année 2015. Ça fait notre affaire et on comprend les citoyens de se plaindre sur les résultats obtenus parce qu’on veut de la création d’emplois chez nous et les attentes étaient élevées avec ce projet étalé sur trois ans», raconte Yvon Deshaies, maire de Louiseville.

De son côté, le nouveau directeur général du Centre local de développement de la MRC de Maskinongé comprend la situation de la Ville et a tenté de rassurer l’administration municipale sur ce projet.

«On est conscient que la Ville a des comptes à rendre. Plusieurs éléments et circonstances font en sorte qu’on n’a pas pu mettre tout le temps nécessaire et les efforts qu’on espérait dans ce projet. Il y a eu du retard, mais je crois qu’on a trouvé un bon compromis pour l’année en cours. On se questionne présentement à savoir si le projet va demeurer pour les deux prochaines années tel que prévu. Ce sera à voir en cours d’année», souligne Jean-Frédéric Bourassa. Ce dernier expliquait que plusieurs aspects de ce projet font partie du mandat de l’organisme et que l’équipe du CLD travaille fort sur la consolidation d’emplois, l’expansion des entreprises du territoire et la création d’emplois dans la MRC de Maskinongé.

D’ailleurs, même si les résultats ne sont pas visibles présentement, monsieur Bourassa se fait rassurant une fois de plus. «On a plusieurs beaux projets sur la table. L’investissement et la création de nouvelles entreprises et emplois sur le territoire, c’est souvent des projets à moyen ou long terme. Je vous confirme qu’il y a plusieurs choses qui se préparent pour Louiseville et pour le Parc industriel régional, mais on ne peut pas en dire plus», commente-t-il.

D’ailleurs, selon ce qu’a appris TC Media, un projet a récemment été accepté au Fonds de diversification économique de 200 M$ sur le territoire de la Ville de Louiseville. Une annonce devrait être faite à ce sujet au cours des prochains mois.

Rappelons que la Ville avait décidé de défrayer le quart du projet de plan de prospection évalué à environ 410 000$. Ce projet de développement était financé par le CLD, la MRC, la Ville de Louiseville et deux programmes gouvernementaux.

Le saviez-vous?

La MRC de Maskinongé compte 85 entreprises manufacturières avec plus de cinq employés sur son territoire et 41% de ces entreprises se retrouvent à Louiseville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires