25 ans pour la Coopérative de solidarité santé Les Grès

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
25 ans pour la Coopérative de solidarité santé Les Grès
(Photo : Google Maps)

SANTÉ. Le 4 décembre 1995, la coop santé de Saint-Étienne-des-Grès voyait le jour. Lors de ce moment de fébrilité, personne ne se doutait que ce qui était à la base un travail de maîtrise universitaire allait paver la voie à la création d’un modèle de déploiement des soins de santé partout à travers le Québec.

La municipalité était devenue un désert médical suite au départ des médecins de l’endroit et à la fermeture de la pharmacie. Une pétition de 1000 noms avait alors été déposée par les citoyens auprès de la municipalité. Ceux-ci étaient à la recherche d’un moyen pour attirer un nouveau médecin à Saint-Étienne-des-Grès.

Le directeur général de l’époque de la Caisse populaire de St-Étienne-des-Grès, Jacques Duranleau, a convaincu le conseil d’administration de se lancer dans la concrétisation de cette idée. La Caisse devenait alors maître d’oeuvre de ce projet devenu le sujet de ses études de 2e cycle universitaire en gestion de projet.

Le besoin était réel et il n’a fallu que trois mois pour recruter les 1000 membres requis pour démarrer le projet. Par leur investissement dans une part sociale vendue au prix de 50$, cette mobilisation a permis d’amasser les 50 000 premiers dollars.

La mise sur pied de la coopérative et la construction de l’immeuble qui allait devenir la polyclinique, ont demandé un investissement total de 800 000 $. À l’époque, les services offerts étaient une pharmacie, une clinique médicale, un dentiste, un optométriste, une psychologue et une clinique de physiothérapie opérée par la coopérative. À peine 10 ans plus tard, en 2004, l’agrandissement des locaux s’est avérée nécessaire pour mieux répondre aux besoins des professionnels de la santé et c’est alors qu’en partenariat avec la municipalité, la bibliothèque municipale s’est installée au 2e étage.

Aussi, en 2014, des réaménagements ont été réalisés pour répondre au besoin du groupe de médecine familiale. À l’exception de la clinique de physiothérapie, tous les services sont toujours offerts aux membres et non-membres, en plus des services d’ostéopathie et de prise de sang qui se sont joints au fil du temps.

Au départ, la cible était de recruter trois médecins à la clinique médicale. Aujourd’hui, le nombre s’élève à 12 médecins. Deux infirmières cliniciennes et deux infirmières praticiennes ainsi que 3 travailleurs sociaux se sont joints à eux.

La Coopérative de solidarité santé de St-Étienne-des-Grès compte 3958 membres et contribue au dynamisme et à la croissance de la municipalité. Environ 15 000 personnes utilisent les divers services offerts. Elle a constitué une bougie d’allumage à une prise en charge citoyenne des soins de santé au Québec.

Selon la fédération québécoise des coopérative santé, près de 50 coopératives se sont inspirées de ce modèle au Québec. Il est toujours possible de devenir membre de la coopérative. Le coût de la part sociale est toujours de 50$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires