Anglade et Arcand en visite dans Maskinongé pour aborder les enjeux économiques

Anglade et Arcand en visite dans Maskinongé pour aborder les enjeux économiques

Pierre Arcand, candidat libéral dans Mont-Royal-Outremont, Dominique Anglade, candidate libérale dans Saint-Henri-Sainte-Anne et Marc H. Plante, candidat libéral dans Maskinongé.

Crédit photo : Photo Pier-Olivier Gagnon

POLITIQUE. Le candidat libéral de Maskinongé, Marc H. Plante, accueillait dans sa circonscription, mercredi matin, ses collègues Dominique Anglade et Pierre Arcand, candidats pour le Parti libéral du Québec.

Cette rencontre avait pour but de rencontrer les élus municipaux et des entreprises de la région, dont Choisy, Canadel et la Brasserie Dépareillée. Les représentants libéraux ont également fait le point avec la MRC de Maskinongé sur les projets en cours et futurs. Ils ont profité de l’occasion pour réaffirmer leur support envers les gens du milieu et pour réitérer les mesures de leur formation politique en matière de développement économique. «Au niveau économique, ça va bien dans la MRC de Maskinongé. On est en pleine diversification économique et en pleine effervescence. C’est du jamais vu! Peu importe si c’est un projet industriel ou agroalimentaire, on sera là pour répondre présent à leur appel. Je suis fier de faire partie de la seule équipe qui a un plan clair pour la vitalité des régions», affirme Marc H. Plante, candidat libéral de Maskinongé, en soulignant au passage la réussite du projet d’Internet haute vitesse Maskicom sur son territoire.

D’ailleurs, Dominique Anglade a avancé que dans une nouvelle mouture des programmes gouvernementaux, les libéraux souhaitaient intégrer la couverture cellulaire. La candidate dans Saint-Henri-Sainte-Anne a également insisté sur le développement des régions. «C’est une priorité! Il y a beaucoup de projets dans la région tant dans le domaine manufacturier que dans d’autres secteurs d’activité qui connaissent un bel essor. On sera présent pour aider la MRC comme on l’a fait dans les dernières années. La Mauricie est fondamentale pour l’économie et la vitalité du Québec», mentionne-t-elle.

Pénurie de main-d’oeuvre

L’enjeu de la pénurie de main-d’œuvre touche de nombreuses entreprises de la région. Le Parti libéral du Québec estime être le seul parti en mesure d’apporter des mesures concrètes pour répondre à ce défi. «La pénurie de main-d’œuvre empêche les entreprises de croître et de se développer. On est à l’écoute des entrepreneurs et ils ont des besoins clairement exprimés. On le reconnait et on veut agir concrètement. Dans notre cadre financier, il y a de l’argent pour l’immigration, pour la francisation, la régionalisation des immigrants et la formation de la main-d’œuvre», explique Mme Anglade.

Localement, Marc H. Plante fait valoir que l’appui de son gouvernement envers le Service d’accueil des nouveaux arrivants de la MRC de Maskinongé, les tournées exploratoires pour mettre en valeur et faire la promotion de la région ainsi que le support inconditionnel au service de Transports collectifs sont des initiatives qui font partie de la vision économique des libéraux pour aider les entreprises dans cette période exceptionnelle.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Martin Poisson Recent comment authors
Martin Poisson
Invité
Martin Poisson

Comment peut-il affirmer et dire que le projet MaskiCom est une réussite?
Il n’est pas terminé à 100%!!!