Braconniers arrêtés sur le lac St-Pierre

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Direction de la protection de la faune de la Mauricie et du Centre-du-Québec a appréhendé 26 personnes qui feront face à 86 chefs d’accusation liés à d’importantes activités de pêche illégale sur le lac St-Pierre, rapportait plus tôt aujourd’hui (mercredi) le Ministère des Ressources naturelles et de la Faune.

Plus de 1700 perchaudes auraient été prises illégalement par les personnes impliquées.

Les actes qui sont reprochés aux pêcheurs concernent principalement la capture de perchaudes au-delà de la limite de prise quotidienne, la pêche en temps prohibé, la possession illégale de perchaudes et le gaspillage de poissons.

Les contrevenants pratiquaient la pêche sportive d’hiver près de Notre-Dame-de-Pierreville. Plus de 1700 perchaudes auraient été prises illégalement par les personnes impliquées.

Certains individus ont capturé jusqu’à 150 perchaudes, soit 15 fois la limite autorisée.

Les individus impliqués sont passibles d'amendes pouvant totaliser 24 000$. Cinq perquisitions ont été effectuées, menant à la saisie de plus de 1000 perchaudes, d'équipement de pêche d'hiver, de deux cabanes à pêche et de trois motoneiges. Ces chiffres pourraient augmenter en fonction des preuves qui seront recueillies.

C'est à la suite de dénonciations de la part de citoyens que les agents de protection de la faune de la Mauricie et du Centre-du-Québec ont amorcé leur enquête l'année dernière afin de réunir suffisamment de preuves pour mettre fin aux activités illégales des individus fautifs

Lieux géographiques: Notre-Dame-de-Pierreville, Mauricie

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires