Une bagarre générale pourrait conduire à des accusations criminelles

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
Une bagarre générale pourrait conduire à des accusations criminelles
-

La finale du junior A au Tournoi de hockey midget junior Justin Saint-Pierre de Normandin, tenue en fin de semaine dernière entre les Sabres de Roberval et les Sieurs de Trois-Rivières, s’est terminée par une bagarre générale à la suite de laquelle on a demandé l’intervention des policiers.

TC Media a mis la main sur une vidéo amateure filmée par un membre des Sieurs de Trois-Rivières. Le film d’une durée d’une minute démontre bien l’escarmouche. À environ 30 secondes du début de la vidéo, on voit très bien le joueur des Sabres asséner un coup avec son casque à son adversaire.

Enquête en cours

L’enquête de la Sûreté du Québec est en cours dans cette affaire alors qu’une plainte de voies de fait pourrait conduire à des accusations au criminel. Selon les informations recueillies auprès de témoins, les événements sont survenus après le match de la finale gagnée par Les Sieurs de Trois-Rivières.

Alors que les joueurs des Sieurs se félicitaient mutuellement, certains adversaires se seraient amassés près des gagnants et s’en serait suivi une altercation. À un moment donné, un joueur des Sabres aurait enlevé son casque pour s’en servir afin de frapper un joueur adverse à la tête, le blessant grièvement. Dans la tourmente de la bagarre générale, le même joueur s’en serait pris à un autre joueur des Sieurs en effectuant le même manège, mais cette fois, le joueur des Sieurs avait son casque et il n’aurait pas subi de blessures graves.

Hospitalisation nécessaire

Ayant regagné son vestiaire, le joueur blessé des Sieurs aurait demandé l’assistance de la soigneuse qui a constaté que la situation demandait de le conduire à l’hôpital. Il s’en est suivi son transfert en ambulance et un appel à la Sûreté du Québec.

Au niveau de la Sûreté du Québec, on souligne que l’enquête entourant les événements survenus est toujours en cours et que les accusations de voies de fait pourraient être déposées puisqu’une plainte a été formulée en bonne et due forme. Il appert que le joueur blessé aurait subi outre des lésions, une commotion cérébrale qui l’a obligé à passer la nuit à l’hôpital de Roberval.

Du côté des organisateurs, on confirme qu’il y a eu un incident, mais on ne veut pas commenter outre mesure ne voulant pas entacher la réputation de l’événement.

Toujours selon les informations recueillies auprès de témoins, on ne sait pas ce qui aurait déclenché cette bagarre générale. La partie de la finale remportée par le compte de 3-2 par les Sieurs s’est déroulée sans anicroches majeures.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires