Un retour à la maison bien en selle

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Un retour à la maison bien en selle
Charles Antoine Lavallée des Cataractes a fait un différence dans la vitoire contre les Islanders. (Photo : Courtoisie LHJMQ)

HOCKEY. La tempête des Islanders a déferlé au cours des deux premières périodes à Charlottetown. Contre vent et marée, les Cataractes de Shawinigan sont parvenus à obtenir une victoire controversée.

C’est Pierrick Dubé qui joue les héros à 6 secondes de la fin du match. Puis Xavier Bourgault concrétise une magnifique pièce de jeu en prolongation pour donner la victoire 4-3 aux siens et une avance de 2-0 dans la série finale.

« Bourgault manque pas tellement de chance comme ça, commente Olivier Nadeau. On est une équipe avec du caractère c’est ce qui a permis de revenir dans le match. »

« Ils ont sorti fort, on s’y attendait. On a fini par matcher leur intensité et être opportuniste, exprime le capitaine des Cats Mavrick Bourque. On fait face à l’adversité depuis le début, on a mis nos bottes de travail pour aller la chercher. »

Le pilote des Cats Daniel Renaud demeure focus. « La partie, on l’a gagné dans les 40 premières minutes en restant dans le match. Les tirs bloqués ont été tellement importants. À 2-1, les gars ont continué d’y croire. »

L’entraîneur des Islanders Jim Hulton retenait ses propos. « Je vais choisir mes mots. Est-ce qu’on change les règles? C’est de l’interprétation! Notre échec avant était incroyable. Il a eu de très bons signes ce soir. On va sur la route pour revenir. »

 

C’est sans Lorenzo Canonica et Charles-Antoine Lavallée devant le filet que les Cataractes entament la deuxième rencontre, et chez les Islanders, Xavier Simoneau était de retour dans l’alignement.

Charlottetown a débuté le match de façon beaucoup plus agressive et avec un échec avant intense de deux joueurs, si bien qu’après un avantage numérique, la troupe de Jim Hulton menait 7-0 au niveau des tirs.

C’est lors d’un avantage d’un homme que les Cats parviennent à tirer une première fois à 5:49, et tout un lancer puisque Mavrik Bourque ouvre la marque d’un tir voilé de l’enclave.

Ce but n’a pas freiné les Islanders qui ont redoublé d’efforts avec plusieurs mises en échec et ils ont poursuivi un échec avant efficace. Chaque fois, Lavallée est demeuré solide en arrêtant toutes les rondelles dirigées vers lui.

Les Cats ont écoulé une autre punition à la mi-période en profitant d’un but refusé puisque. À ce moment, Charlottetown dominait 11-2 les tirs. En fin de période, Bourgault obtient une bonne chance sur un 2 contre 1 mais le gardien Francesco Lapenna s’est illustré pour une première fois dans la rencontre.

Les Cats terminent le premier vingt en désavantage alors que Lavallée obtient une punition pour avoir frappé un joueur adverse.

Les Islanders ont dominé du début à la fin le premier engagement, 16-5 pour les tirs, mais les Cats profitait de l’avance.

La tempête des Islanders a continué à déferler en deuxième période. Toutefois, le gardien Lavallée voit toutes les rondelles qu’il fait face. 

En milieu de période, le défenseur étoile des Islanders Lukas Cormier perce enfin la muraille de Lavallée alors que la rondelle revenait d’un rebond de la bande derrière le gardien. Encore une fois, les locaux frappaient à chaque occasion et une altercation éclatait entre les deux équipes pratiquement à chaque coup de sifflet.

Cormier revient à la charge moins de deux minutes plus tard avec un but en avantage numérique d’un puissant tir frappé de la pointe pour donner l’avance aux Islanders pour une première fois dans la série.

Les Cats ont même eu de la difficulté à s’installer en zone offensive lors d’un avantage numérique.

Autre domination au niveau des tirs pour les Islanders avec 12 contre 6.

La 3e période a laissé place a du jeu plus serré entre les deux équipes. Les Cats ont même été en mesure d’avoir l’ascendant pour une première fois dans le match.

En milieu d’engagement, Maximilien Ledoux déborde sur l’aile et réalise une brillante passe derrière lui afin de remettre au capitaine des Cats seul dans l’enclave qui ne manque pas la chance d’égaliser la marque.

Avec 1:17 au match, Dawson Stairs dévie un tir de la pointe pour propulser les Islanders en avance.

À la reprise du jeu, une décision douteuse de l’arbitre lors d’une mise au jeu donne un avantage d’un homme aux Cats.

Il n’en faillait pas plus pour Pierrick Dubé de profiter de l’occasion pour jouer encore une fois les héros dans les séries avec un filet sur un tir sur réception à 6 secondes de la fin de match afin d’égaliser.

On note 9-9 pour les tirs en 3e.

À 2:50 de la prolongation, le tic-tac-toe des trois amigos permet à Xavier Bourgault de marquer et donner l’avance 2-0 aux sien dans la série.

Au terme du match, les Islanders ont dominé 38-22 les tirs, alors que les Cats ont marqué deux buts en trois chances en avantage, pour 1/4 pour les locaux.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires